Aller au contenu principal

Eau
Premières restrictions en Manche

La faiblesse des précipitations hivernales sur l'ensemble du département de la Manche a provoqué une baisse généralisée du niveau des cours d'eau et de certaines nappes d' eau souterraine. Au 1er juin, La Manche est placée en état de vigilance pour les ressources en eau par la Préfecture. Pour les agriculteurs, et surtout légumiers, ces premières restrictions sont placées sous le signe du conseil, "il est recommandé d'éviter l'irrigation des cultures entre 9h et 19h. Il est également conseillé de limiter les prélèvements dans les cours d'eau non destinés à la production d'eau potable".

L'eau se fait rare en Manche (notre photo : La Sélune sur Le Teilleul). Pour préserver les nappes, des limitations viennent d'être mises en place. Au chapitre agricole, seules des recommandations sont effectuées. par la Préfecture
L'eau se fait rare en Manche (notre photo : La Sélune sur Le Teilleul). Pour préserver les nappes, des limitations viennent d'être mises en place. Au chapitre agricole, seules des recommandations sont effectuées. par la Préfecture
© ec

Limitation des usages de l'eau

Quelle que soit l'origine de l'eau, il est interdit :

• d'arroser les pelouses, espaces verts publics et privés, les terrains de sport et de golf entre 9 h et 19 h ;

• d'utiliser les jets à haute pression en dehors des utilisations professionnelles ;

• de laver les véhicules en dehors des stations de lavage spécialisées.

 

Limitation des risques d'incendie en milieux boisés et landes

Il est rappelé qu'un arrêté permanent interdit déjà en période estivale les mises à feu d'herbe, broussailles, chaumes, pailles, déchets de récoltes ou d'autre nature, produits d'exploitation de haies sur l'ensemble du département.  A l'intérieur des bois, forêts, plantations, reboisements et landes, et jusqu'à 200 mètres aux alentours, il est interdit de porter ou d'allumer du feu, d'installer des appareils ou moyens producteurs de feu (dont les grils pour barbecue), de fumer sur ces territoires, ainsi que sur les routes ou chemins qui les traversent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
Tuberculose bovine : deux cas découverts dans le secteur de Pont-d’Ouilly
La direction départementale de la protection des populations (DDPP) a annoncé, mercredi 18 mai 2022, la découverte d’un cas de…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
« Dès que j’ai le dos tourné, les corbeaux reviennent »
Du Perche au bocage, en passant par la plaine, les corbeaux ravagent les parcelles de maïs. Si la DDT accorde le droit de les…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
Publicité