Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Thierry Chanu et Philippe Beaugeard, du GAEC des deux collines (14)
Prim’holstein : un effet de serre

Clarté, confort et prix de revient, Thierry Chanu et Philippe Beaugeard, du GAEC des deux collines, ont opté pour un bâtiment en tunnel. Les vaches laitières viennent d’y passer leur premier hiver. Visite à l’issue de l’assemblée générale de Prim’Holstein Calvados.

© AD

Il n’y en aurait pas plus de trois en service dans le département. Mais c’est pourtant pour ce système peu commun de bâtiment en tunnel que les éleveurs du GAEC des deux collines ont fait leur choix. Leurs 85 vaches laitières viennent d’y passer leur premier hiver. Bilan, l’ambiance dans le bâtiment est bonne. La bâche de toiture est isolée à la laine de verre et un système d’ouverture se déclenche automatiquement en fonction de la météo. “Nous avons eu un hiver doux, et nous n’avons pas encore expérimenté les grands froids, mais nous avons de bons échos de la part d’éleveurs ayant dû faire face à de tels épisodes”, explique Philippe Beaugeard. Les coûts sont environ de 20 inférieurs pour l’ossature et la couverture, par rapport à un bâtiment classique. Avec ce nouveau bâtiment, les éleveurs sont passés en logettes paillées, avec une nouvelle salle de traite 2 fois 8. “Nous avons très fortement diminué le nombre de mammites ainsi que les cellules dans le lait”, se félicite Thierry Chanu. Le prix final est d’envrion 4 800 € par place.

Très bonnes performances
Avec 10 700 ­­­l/vache en 2012/2013, l’élevage se situe dans les 10   les mieux placés du département en matière de potentiel laitier, et certainement parmi les premiers en système “salle de traite” - la production est souvent meilleure dans les systèmes avec robots. Le troupeau se distingue parmi les 5 meilleurs élevages du département au plan morphologique, c’est le gros point fort de l’élevage. Les résultats de fertilité sont bons. Le potentiel de taux est en revanche un peu faible. C’est un axe d’amélioration de l’élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité