Aller au contenu principal

Prix du lait Agrial : il manque 2500 euros aux coopérateurs !

Depuis une semaine, la FRSEA de Normandie a lancé une pétition afin d'interpeller les dirigeants d'Agrial : le prix du lait annoncé pour le quatrième trimestre 2018 ne satisfait en aucun cas les producteurs !

© TG

Confirmé au début du mois, le prix payé par Agrial sera de 315,62EUR/1000 litres pour le dernier trimestre 2018 en Basse Normandie. Cette dernière annonce porte le prix de base moyen annuel payé par Agrial à 312,04EUR contre 317,39EUR/1000 litres chez Lactalis. Pour un exploitant Agrial ayant une référence laitière de 500 000 litres, c'est un manque à gagner de 2 500 euros par rapport à son voisin livrant à Lactalis !
Plus de 1300 producteurs ont signé la pétition, et la mobilisation continue !
Nous invitons tous les producteurs de lait d'Agrial à signer et à partager la pétition. Plus nous serons nombreux à manifester notre incompréhension, plus nous aurons de chances d'obtenir du groupe Agrial une revalorisation du prix du lait sur la fin d'année.
Les responsables Lait de la FRSEA et des JA Normandie la remettront en bonne et due forme aux dirigeants d'Agrial, le moment venu.
La FRSEA et les JA refusent que les producteurs soient la variable d'ajustement du groupe Agrial. Dans le contexte économique actuel, favorable à la revalorisation du prix du lait et aux perspectives d'avenir, il est impensable qu'une coopérative laitière détienne le record du prix le plus bas payé à ses producteurs adhérents.
L'objectif de résultat financier que la coopérative s'est fixé ne doit pas être atteint au détriment des producteurs de lait mais par une meilleure valorisation des produits. Nous n'acceptons pas que la coopérative adopte les réflexes d'entreprises privées qui équilibrent leurs comptes en baissant les prix payés aux producteurs
Agrial se doit de réagir à la forte mobilisation des producteurs. Nous attendons leur réponse et sommes prêts à ouvrir la discussion avec les dirigeants de la coopérative.
Pour interpeller Agrial sur la situation des producteurs, la FRSEA Normandie et les JA Normandie invitent tous les éleveurs laitiers qui le souhaitent à signer la pétition en ligne à l'adresse suivante :

https://chn.ge/2zMxACY

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
Publicité