Aller au contenu principal

PRO@GRI : des chambres aux champs

Avec PRO@GRI (services - conseils - formations), nouvelle marque collective nationale, les Chambres départementales et régionale d’agriculture suivent leur cap Normandie.

« Ma commune comptabilise 4 agriculteurs aux profils très différents : du céréalier au bio, du laitier au circuit court. Cela démontre la diversité des sujets à traiter et un besoin d’expertise très pointue dans de multiples domaines. Avec PRO@GRi et un nouveau logo, c’est une offre labellisée que les Chambres d’agriculture de Normandie proposent aux agriculteurs. » C’est en ces termes que Sébastien Windsor (président de la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime) a donné le top départ d’une offre de service musclée par une plus grande mutualisation de moyens humains et techniques entre les 6 composantes consulaires de la ferme « Normandie ».

Des défis à relever
« Les EGA (Etats généraux de l’Alimentation) qui se déroulent en ce moment même témoignent des défis économiques, sociaux et environnementaux que doivent relever les agriculteurs et les acteurs des territoires ruraux », s’accordent au côté de Sébastien Windsor, Jean-Louis Belloche pour l’Orne, Jean-Pierre Delaporte pour l’Eure, Pascal Férey pour la Manche, Michel Legrand pour le Calvados et Daniel Génissel pour la région. « Au cœur de la Normandie où l’agriculture est un secteur leader de l’économie, les Chambres d’agriculture de Normandie portent l’ambition d’être un acteur majeur du développement agricole. Notre réseau a travaillé pour continuer à accompagner efficacement les entreprises agricoles et propose aujourd’hui Pro@AGRI en Normandie.» Concrètement, la nouvelle offre se veut complète et innovante de la gestion à la production (installation, gestion d’entreprise, pilotage de production, appuis réglementaires), variée (de la formation, du conseil individuel et de la dynamique collective) et lisible.

Zoom sur la formation
Grâce à leur présence sur le territoire, les Chambres d’agriculture proposent des formations adaptées aux métiers et aux évolutions techniques, économiques et réglementaires. En 2016, elles ont organisé plus de 530 formations au bénéfice de 5200 stagiaires exploitants, salariés de la production et acteurs du tourisme. Plus de 95 % des participants se sont déclarés satisfaits. Ces formation ont permis d’échanger des savoir-faire avec des professionnels partageant les mêmes attentes, de se poser et réfléchir avant de passer à l’action, de découvrir et maîtriser de nouvelles techniques, se perfectionner ou simplement mettre à jour des connaissances. Les stagiaires ont apprécié que l’offre de formation soit regroupée en un seul catalogue pour toute la Normandie. Grâce à ce regroupement, plus de 300 personnes ont eu la possibilité de participer à une formation organisée dans un autre département. Le public a été nombreux à repérer des formations et à demander aux chambres de les proposer sur un site plus proche de chez eux. Pour la campagne 2017/2018, l’offre est élargie avec 38 nouvelles formations afin de répondre encore mieux aux besoins.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité