Aller au contenu principal
Font Size

Calvados
Protection des captages : “notre travail va porter ses fruits"

Les membres du conseil d’administration de la FDSEA, réunis le 28 novembre, se sont réjouis des avancées obtenues sur le débat de la protection des captages d’eau.

Au sein d’un territoire dit homogène, les pratiques culturales sont variées. L’objectif des analyses sera de diagnostiquer les risques réels et adapter des solutions en concertation 
avec l’agriculteur
Au sein d’un territoire dit homogène, les pratiques culturales sont variées. L’objectif des analyses sera de diagnostiquer les risques réels et adapter des solutions en concertation
avec l’agriculteur
© Gloria
"Notre travail syndical va porter ses fruits”, a indiqué Patrice Lepainteur, Président de la FDSEA. Entre la profession agricole et l’administration (dont l’Agence de l’Eau), les négociations étaient depuis de longs mois au point mort. Sur les 10 aires d’alimentations grenelisées, la FDSEA demandait des études complémentaires, correspondant à une analyse la plus fine possible. Des outils de diagnostics existent et ont déjà été utilisés dans d’autres régions ! Ils ont pour intérêt de ne pas généraliser une problématique, d’être au plus proche des réalités agronomiques et économiques. “Au fil de nos rencontres, nous avons su faire admettre la nécessité d’engager ces études”, a complété Xavier Hay lors du conseil d’administration de la FDSEA. Au sein d’un territoire dit “homogène”, les pratiques culturales sont variées. L’objectif des analyses sera de diagnostiquer les risques réels et adaptés des solutions en concertation avec l’agriculteur. Ces diagnostics ont un coût non négligeable. “Sur ce point, nous avons là encore obtenu des accords notamment avec l’Agence de l’Eau, mais aussi avec le Conseil Général” a précisé Patrice Lepainteur et de conclure “en réunissant l’ensemble des acteurs, nous avons su être moteur”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité