Aller au contenu principal
Font Size

Pulvérisation : un robot qui sort du rang

Agrial, dans le cadre ses ses journées "Grand Angle", a présenté un robot autonome pour traiter la betterave. Ce robot autonome est conçu par une start-up suisse, Ecorobotix.

Quatre roues surmontées d’un panneau solaire et deux bras articulés qui ne cessent de s’agiter : la pulvérisation du futur détonne.
L’objet futuriste est fabriqué par une start-up suisse, Ecorobotix. Ce robot de désherbage localisé est totalement autonome. Il s’oriente grâce à une caméra qui lui permet de repérer les rangs et de différencier les betteraves des adventices. Cette innovation s’avère capable de traiter les mauvaises herbes dans le rang. Les concepteurs annoncent une division par 20 des doses d’herbicide grâce à une application localisée des produits phytosanitaires.Le robot fonctionne aussi sur les colzas. Des travaux sont en cours pour lui permettre d’être déployé sur les maïs dès l’année prochaine. 

Agrial participe aux essais sur maïs
La machine est entièrement contrôlée et configurée par une application sur Smartphone. Elle travaille 12 heures par jour uniquement grâce à l’énergie solaire. Aucune recharge n’est nécessaire. En revanche, aucun traitement n’est possible la nuit. Avec ses deux réservoirs de 30 litres, l’outil peut couvrir 3 hectares par jour. 
Agrial participe aux tests du robot. Ce dernier sera placé en situation concrète en maïs dans des exploitations. Ecorobotix pourra ainsi travailler sur l’algorithme permettant au robot de détecter les maïs. Sa commercialisation est annoncée d’ici deux ans. Son coût : il pourrait tourner autour des 25 000 €.

Dimensions : 2,20 x 1,70 x 1,30 (largeur x longueur x hauteur, caméra repliée).
Bras robotique : Delta rapide - Cadence 4 000 mouv/h.
Poids : 130 kg.
Précision des outils : < 2 cm.
Largeur de travail : 2 mètres.
Vitesse de travail : 0.4 m/s (en moyenne).
Espacement des cultures : 35 à 70 cm (ajustable).
Hauteur max. des cultures : 25 cm.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
FDSEA 61 - Betterave jaunisse
(EN IMAGES) FDSEA et JA alertent: « le virus est partout »
Lundi 3 août, les JA et la FDSEA ont invité les responsables politiques ornais et la presse en bout de champ, à Aunou-sur-Orne.…
Publicité