Aller au contenu principal

Pulvérisation : un robot qui sort du rang

Agrial, dans le cadre ses ses journées "Grand Angle", a présenté un robot autonome pour traiter la betterave. Ce robot autonome est conçu par une start-up suisse, Ecorobotix.

Quatre roues surmontées d’un panneau solaire et deux bras articulés qui ne cessent de s’agiter : la pulvérisation du futur détonne.
L’objet futuriste est fabriqué par une start-up suisse, Ecorobotix. Ce robot de désherbage localisé est totalement autonome. Il s’oriente grâce à une caméra qui lui permet de repérer les rangs et de différencier les betteraves des adventices. Cette innovation s’avère capable de traiter les mauvaises herbes dans le rang. Les concepteurs annoncent une division par 20 des doses d’herbicide grâce à une application localisée des produits phytosanitaires.Le robot fonctionne aussi sur les colzas. Des travaux sont en cours pour lui permettre d’être déployé sur les maïs dès l’année prochaine. 

Agrial participe aux essais sur maïs
La machine est entièrement contrôlée et configurée par une application sur Smartphone. Elle travaille 12 heures par jour uniquement grâce à l’énergie solaire. Aucune recharge n’est nécessaire. En revanche, aucun traitement n’est possible la nuit. Avec ses deux réservoirs de 30 litres, l’outil peut couvrir 3 hectares par jour. 
Agrial participe aux tests du robot. Ce dernier sera placé en situation concrète en maïs dans des exploitations. Ecorobotix pourra ainsi travailler sur l’algorithme permettant au robot de détecter les maïs. Sa commercialisation est annoncée d’ici deux ans. Son coût : il pourrait tourner autour des 25 000 €.

Dimensions : 2,20 x 1,70 x 1,30 (largeur x longueur x hauteur, caméra repliée).
Bras robotique : Delta rapide - Cadence 4 000 mouv/h.
Poids : 130 kg.
Précision des outils : < 2 cm.
Largeur de travail : 2 mètres.
Vitesse de travail : 0.4 m/s (en moyenne).
Espacement des cultures : 35 à 70 cm (ajustable).
Hauteur max. des cultures : 25 cm.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

moisson 2021
La qualité des blés se dégrade avec la pluie
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité