Aller au contenu principal

Machinisme
Quand et comment lester ses pneus à l’eau ?

Le lestage à l’eau fait débat aujourd’hui, car certains manufacturiers le déconseillent fortement avec les dernières générations de pneumatiques. Pourtant, la pratique perdure et constitue une solution économique pour améliorer l’adhérence d’un tracteur agricole.

Le lestage à l’eau peut être utilisé pour modifier la répartition des masses entre les ponts avant et arrière du tracteur.
© Profil +

Le lestage à l’eau est une pratique connue dans les domaines agricoles et forestiers, qui consiste à remplir les pneumatiques au maximum à 75 % avec une solution traitée à l’antigel. Il reste ainsi de la place pour l’air, ce qui permet de gonfler le pneu à la pression préconisée et de permettre aux flancs de rester souples, afin de bénéficier d’une empreinte au sol comparable à celle d’un pneumatique rempli uniquement d’air.

« Nous enregistrons régulièrement des demandes de lestage à l’eau, indique Pierre Bouzat, du groupe Simon Chouteau Profil Plus. Certains clients l’utilisent pour gagner en adhérence ou rééquilibrer les masses, tandis que d’autres y recourent pour améliorer la stabilité d’un tracteur équipé, par exemple, d’une débroussailleuse à bras hydraulique de grande portée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'histoire de la famille Feugère racontée par Karine Le Marchand
Six familles d'agriculteurs ont participé au documentaire Famille de paysans, 100 ans d'histoire, co-produit par Karine Le…
PARTICIPEZ AU JEU SM CAEN - USL DUNKERQUE
 Jeu concours "Match à domicile du SM Caen"  
Hervé Morin : "Je refuse que la méthanisation normande prenne un virage à l’allemande"
Mardi 21 novembre 2023 s'est tenu en présence d'Hervé Morin, président de la Région, une conférence de presse, pour que l’Etat…
Après la tempête Ciaran, mesurer les conséquences et les besoins dans la Manche
Le 9 novembre 2023, la Chambre d’agriculture, la FDSEA et les JA de la Manche avaient organisé un déplacement avec le préfet de…
« Sur le marché de la paille, la météo commande toute l’année »
L’ETA Lecarpentier ramasse 3 600 ha de paille en plaine de Caen par an et vend 15 000 tonnes, principalement aux éleveurs de la…
[EN IMAGES] A la rencontre d'Oreillette, égérie du Salon de l'agriculture
C'est au tour de la Normande d'être représentée à l'occasion de la 60e édition du Salon international de l'agriculture qui se…
Publicité