Aller au contenu principal
Font Size

Quand et comment renouveler son Certiphyto ?

Les exploitants et salariés agricoles de Normandie titulaires d'un Certiphyto depuis 2010, devront le renouveler en 2020.

Les premières attestations Certiphyto pour les utilisateurs en exploitations agricoles (Décideurs ou Opérateurs) ont été délivrées en 2010, y compris pour celles et ceux qui ont suivi les formations en 2009. Ces certificats avaient une durée de validité de 10 ans. Il faut donc prévoir de les renouveler en 2020.

Certiphyto, nouvelle version
Depuis sa création, le Certiphyto a connu de nombreuses évolutions. Ainsi, le 1er octobre 2016, sa durée de validité est passée à 5 ans pour les agriculteurs comme pour tout autre utilisateur professionnel.
A l'origine,  le Certiphyto comptait neuf catégories. Aujourd'hui, il n'en compte plus que cinq :
- Décideur en Entreprises Non Soumises à Agrément (Densa) pour les exploitants agricoles
- Décideur en Entreprises Soumises à Agrément (Desa) pour les Entreprises de travaux agricoles et/ou de parcs et jardins
- Opérateur (OPE) pour les salariés applicateurs sans distinction de l'entreprise qui les emploie
- Vente (MVPP) pour les conseillers-vendeur du secteur professionnel ou grand-public
- Conseil (CSPP) pour les  techniciens et conseillers sans distinction sur le secteur : agricole ou parcs et jardins
Cette simplification bénéficie aux opérateurs. Ainsi par exemple, un opérateur en exploitation agricole devait auparavant repasser son Certiphyto pour travailler dans une Entreprise de Travaux agricoles. Désormais, c'est inutile car le Certiphyto opérateur est unique.
Votre Certiphyto sera automatiquement converti dans une de ces nouvelles dénominations. Vous aviez un Certiphyto Usage Agricole/ Décideur Exploitation ? Après renouvellement, il deviendra Décideur en Entreprises Non Soumises à Agrément (DENSA).
Si vous avez obtenu votre Certiphyto par équivalence de diplôme, vous êtes également concernés par le renouvellement.


Comment vérifier la date de validité de votre Certiphyto ?
Le renouvellement du Certiphyto doit être effectué sur une période de 6 à 3 mois avant la date d'échéance (attention, dans le cas où ce délai ne serait pas respecté, votre demande de renouvellement ne serait pas acceptée et vous devriez repasser une formation en « primo-certificat »).
Cette date d'échéance est mentionnée sur le document que vous avez reçu de la Draaf (Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt). Suivant votre date d'obtention, vous avez reçu une carte (format carte bancaire) ou une carte à deux volets ou un certificat papier ou électronique indiquant « Expire fin » suivi d'une date ou d'une période.
Exemple : votre carte porte la mention « expire fin août 2020 » ; vous devez renouveler votre Certiphyto entre fin février et fin mai 2020 auprès d'un organisme habilité.

Quelle démarche engager ?
Une fois que vous avez repéré la période impérative où vous pouvez renouveler votre certiphyto, contactez un organisme habilité. Il vous proposera une formation.
Il existe aussi un test de vérification des connaissances à réaliser entre 6 et 3 mois avant la date d'expiration. Ce test est peu demandé, car les personnes qui échouent perdent leur certificat et doivent reprendre la formation comme un primo demandeur et suivre une formation de 2 jours.
Enfin votre renouvellement peut être activé si vous avez validé un diplôme ou un titre obtenu depuis moins de 5 ans. Une fois renouvelé, votre certificat aura une validité de 5 ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité