Aller au contenu principal

Innovation
Quand l’arrachage du lin s’appuie sur la précision du GPS

L’arrachage du lin est une étape essentielle pour les liniculteurs. Et la qualité de cette procédure joue aussi sur les résultats économiques.

L’appui du GPS à l’heure de l’arrachage du lin : une approche qui facilite le travail avec des résultats intéressants en terme de qualité d’intervention.
L’appui du GPS à l’heure de l’arrachage du lin : une approche qui facilite le travail avec des résultats intéressants en terme de qualité d’intervention.
© Latitude/EV

Emmanuel Vauquelin n’amuse pas le terrain, il l’organise. Ce spécialiste du GPS installé à Venon poursuit, avec sa société Latitude, le développement de nouvelles techniques avec le GPS. “Et les possibilités sont nombreuses, surtout dans le domaine agricole” commente le jeune chef d’entreprise. L’expérience aidant (cela fait plus de dix ans qu’il commercialise du GPS), Emmanuel Vauquelin ne cesse d’entreprendre de nouvelles pistes d’utilisation. La dernière en date concerne l’appui du GPS pour l’arrachage du lin.

 

L’arrachage, une opération délicate

“Ce n’est pas d’aujourd’hui que je m’intéresse aux applications du GPS dans la conduite culturale du lin explique Emmanuel Vauquelin. A l’observation, l’arrachage du lin est une opération qui impose aux intervenants beaucoup d’attention et de précision dans un laps de temps souvent réduit. Des conditions pas toujours très évidentes pour les liniculteurs et que la technique du GPS peut largement faciliter...”   Et pour confirmer ses dires, le responsable de la société Latitude a installé le système sur des arracheuses. “Nous avons donc engagé cette campagne d’arrachage et les avantages de cette conduite assistée sont nombreux...”  Parmi les premiers avantages cités, la qualité d’arrachage.

 

Une véritable homogénéité des nappes de lin

 “Souvent, nous constatons que l’épaisseur des nappes de lin n’est pas la même sur leur largeur. Grâce à la précision du GPS installé sur l’arracheuse, les nappes de lin sont très homogènes. Ce qui permet, au final, un bien meilleur rouissage. Et si l’on pousse un peu dans le détail de cette qualité des nappes de lin,  à l’heure du classement des lots, cette homogénéité obtenue est un élément essentiel sur le plan économique...”                    

Pour en revenir à la technique d’arrachage, “la machine travaille à plein tout le temps grâce au GPS et elle permet ainsi de n’avoir qu’une seule et unique pointe dans la parcelle. Résultat, vous facilitez les interventions suivantes et vous éliminez, par la même occasion, les nappes de très faible épaisseur qui sont causées habituellement par les pointes.”

Autre “atout” de cette technique défendue par Emmanuel Vauquelin, le confort de travail. “L’attention est portée à quasiment 70 % sur la conduite de l’arracheuse par son chauffeur.  Hors, avec notre système, vous permettez au chauffeur d’être plus serein dans la conduite de sa machine et vous réduisez, du même coup, sa fatigue. Enfin, avec ce système, vous pouvez effectuer l’arrachage de nuit dans les mêmes conditions que de jour...”

 

Retrouvez d'autres photographies

dans notre édition papier de l'Eure Agricole du 24 juillet 2008

page 5


Pour en savoir plus...

SARL Latitude,

9-13, rue des drapiers,

27 110 Venon.

02 32 40  03 26

ou 06 14 20 77 69

www.latitudegps.com

evauquelin@latitudegps.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité