Aller au contenu principal

Innovation
Quand l’arrachage du lin s’appuie sur la précision du GPS

L’arrachage du lin est une étape essentielle pour les liniculteurs. Et la qualité de cette procédure joue aussi sur les résultats économiques.

L’appui du GPS à l’heure de l’arrachage du lin : une approche qui facilite le travail avec des résultats intéressants en terme de qualité d’intervention.
L’appui du GPS à l’heure de l’arrachage du lin : une approche qui facilite le travail avec des résultats intéressants en terme de qualité d’intervention.
© Latitude/EV

Emmanuel Vauquelin n’amuse pas le terrain, il l’organise. Ce spécialiste du GPS installé à Venon poursuit, avec sa société Latitude, le développement de nouvelles techniques avec le GPS. “Et les possibilités sont nombreuses, surtout dans le domaine agricole” commente le jeune chef d’entreprise. L’expérience aidant (cela fait plus de dix ans qu’il commercialise du GPS), Emmanuel Vauquelin ne cesse d’entreprendre de nouvelles pistes d’utilisation. La dernière en date concerne l’appui du GPS pour l’arrachage du lin.

 

L’arrachage, une opération délicate

“Ce n’est pas d’aujourd’hui que je m’intéresse aux applications du GPS dans la conduite culturale du lin explique Emmanuel Vauquelin. A l’observation, l’arrachage du lin est une opération qui impose aux intervenants beaucoup d’attention et de précision dans un laps de temps souvent réduit. Des conditions pas toujours très évidentes pour les liniculteurs et que la technique du GPS peut largement faciliter...”   Et pour confirmer ses dires, le responsable de la société Latitude a installé le système sur des arracheuses. “Nous avons donc engagé cette campagne d’arrachage et les avantages de cette conduite assistée sont nombreux...”  Parmi les premiers avantages cités, la qualité d’arrachage.

 

Une véritable homogénéité des nappes de lin

 “Souvent, nous constatons que l’épaisseur des nappes de lin n’est pas la même sur leur largeur. Grâce à la précision du GPS installé sur l’arracheuse, les nappes de lin sont très homogènes. Ce qui permet, au final, un bien meilleur rouissage. Et si l’on pousse un peu dans le détail de cette qualité des nappes de lin,  à l’heure du classement des lots, cette homogénéité obtenue est un élément essentiel sur le plan économique...”                    

Pour en revenir à la technique d’arrachage, “la machine travaille à plein tout le temps grâce au GPS et elle permet ainsi de n’avoir qu’une seule et unique pointe dans la parcelle. Résultat, vous facilitez les interventions suivantes et vous éliminez, par la même occasion, les nappes de très faible épaisseur qui sont causées habituellement par les pointes.”

Autre “atout” de cette technique défendue par Emmanuel Vauquelin, le confort de travail. “L’attention est portée à quasiment 70 % sur la conduite de l’arracheuse par son chauffeur.  Hors, avec notre système, vous permettez au chauffeur d’être plus serein dans la conduite de sa machine et vous réduisez, du même coup, sa fatigue. Enfin, avec ce système, vous pouvez effectuer l’arrachage de nuit dans les mêmes conditions que de jour...”

 

Retrouvez d'autres photographies

dans notre édition papier de l'Eure Agricole du 24 juillet 2008

page 5


Pour en savoir plus...

SARL Latitude,

9-13, rue des drapiers,

27 110 Venon.

02 32 40  03 26

ou 06 14 20 77 69

www.latitudegps.com

evauquelin@latitudegps.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité