Aller au contenu principal

Lessay - Festival de l’élevage
Quelles jolies vaches, quel spectacle !

La foire millénaire de Lessay a fermé ses portes dimanche 12 septembre, tout comme le festival de l’élevage qui a regroupé les races laitières, allaitantes et les ovins. Des concours qui ont mis à l’honneur des grandes championnes et surtout le travail des éleveurs, tous passionnés par leur race et heureux de se retrouver. Une édition où la convivialité avait tout son sens.

THIERRY HULMER, FOIRE LESSAY PROJET BATIMENT
Thierry Hulmer, affichant le projet d’agrandissement et d’aménagement du bâtiment en présence des partenaires, Florence Mazier, conseillère régionale, Stéphanie Maubé, maire de Lessay et Edwige Collette, conseillère départementale.
© DR

Quelles jolies vaches, quel spectacle ! Ce sont les mots des juges qui ont orchestré tout au long du week-end du festival de l’élevage dans le cadre de la foire de Lessay sur les différents concours. Des mots qui vont droit au cœur des éleveurs qui ont répondu à 90 % présents pour cette édition spéciale, réalisée sans masque mais avec le pass sanitaire obligatoire. « 2021 enregistre une bonne participation, signe que cette manifestation a toujours autant de succès et que les éleveurs sont fiers de présenter leurs meilleurs animaux au grand public », précise Thierry Hulmer, président du comité des festivals.

Privés de concours pendant près de deux ans

Beaucoup d’entre eux ne sont pas sortis en concours depuis deux ans. « C’est une compétition mais c’est aussi un état d’esprit où règne la convivialité. Ils étaient tous impatients de se retrouver », complète Olivier Pibouin, animateur de la race Normande, mis à disposition par la Chambre régionale d’agriculture de Normandie. Désormais, le comité est tourné vers les prochaines édiditons. Et avec le projet d’aménagement et d’agrandissement du bâtiment, le comité veut donner une nouvelle dimension à cet espace. « Le bâtiment actuel existe depuis près de 20 ans. Il est amorti. Et nous sommes à l’étroit. Le nouveau bâtiment permettra d’améliorer les conditions de travail des éleveurs, le bien-être des animaux et la sécurité du public », explique Thierry Hulmer.  Son vœu serait de pouvoir l’inaugurer en septembre 2023. « C’est ambitieux. Mais il faut se fixer des objectifs », assure-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Marine et Jean-Sébastien Schils, agriculteurs du Calvados, sur M6 ce mercredi 4 janvier 2023
Marine et Jean-Sébastien Schils ont créé leur entreprise de pailles en seigle bio, La Paille d'O, afin de diversifier les sources…
La coopérative linière du nord de Caen recrute
La Coopérative linière du nord de Caen créé une nouvelle équipe de nuit et recrute une dizaine de personnes sur son site de…
Le CSP collectif : ce qu’en pensent les agriculteurs
La Chambre d’agriculture de Normandie organise quelques sessions de conseil stratégique phytosanitaire collectives. Près de 18 …
[EN IMAGES] Les étourneaux font leur nid dans le Bessin
Après le sud Manche, c’est au tour du Bessin, dans le Calvados, de subir les conséquences d’une présence excessive et durable de…
PARTICIPEZ AU JEU SM CAEN - GRENOBLE
 Jeu concours "Match à domicile du SM Caen". 2 places à gagner pour aller supporter votre club normand au stade d'Ornano !
Ter'élevage : l’ouest décapitalise plus qu’ailleurs
Succès pour les rencontres bovines Ter’élevage qui se sont déroulées le 7 décembre 2022 à Noyers-Bocage (14). 280 animaux…
Publicité