Aller au contenu principal

Choisir ses variétés de colza
Quels éléments prendre en compte ?

Le choix d’une variété ne doit pas se faire uniquement sur le rendement. L’indice de rendement est un des éléments qui conduit à choisir une variété et bien souvent le moins important dans les résultats qui vous sont fournis : une différence de 5 % entre le 1er et le dernier ne représente qu’une différence de 2 q/ha à la récolte pour un rendement moyen de 40 q/ha.

Selon les années, Les autres éléments peuvent rapidement inverser cette tendance. L’offre variétale actuelle permet de s’appuyer sur d’autres critères comme la tolérance aux maladies, l’élongation automnale, la verse. Les précocités à la reprise, à la floraison et à la maturité peuvent également faire partie du choix de même que la teneur en huile et les glucosinolates.

Phoma
Privilégiez les variétés très peu sensibles (TPS) du groupe I. Ces variétés possèdent une résistance “quantitative” stable dans le temps. Les variétés du groupe II comportent une résistance “spécifique” qui risque d’être contournée à plus ou moins long terme.
Si vous choisissez tout de même une variété du groupe II, vous devrez cultiver, l’année suivante au voisinage de la parcelle (ou dans la même parcelle au cours de la rotation), une variété du groupe I afin de faire durer les résistances spécifiques contenues dans les variétés du groupe II.

Elongation
L’élongation automnale peut conduire à sensibiliser la plante au gel hivernal, mais également à rendre celle-ci plus fragile vis-à-vis du phoma sur la zone élonguée. Les automnes chauds sont très favorables au fort développement végétatif et à l’élongation automnale pour peu que l’azote soit disponible en quantité (parcelles avec effluents organiques ou ayant des reliquats azotés).
Il est indispensable de choisir des variétés à faible sensibilité à l’élongation en cas d’apport de matières organiques et ou de forts reliquats azotés. Ce choix est essentiel dans les zones sous climat océanique combiné à un semis clair et à une date optimale de semis.

Verse
Le risque de verse est lié à la sensibilité de la variété, à la densité au mètre linéaire (qui ne doit pas être supérieure à 15 plantes au mètre linéaire) et à la disponibilité en azote.
Le choix d’une variété TPS verse est capital. Mais il est nécessaire de combiner la densité avec une bonne gestion de l’azote  pour aller jusqu’à la récolte sans encombre, évitant ainsi un régulateur au printemps.

Taille - gabarit
La taille ou le gabarit sont des éléments de confort en terme de passage lors des interventions phytosanitaires et de la récolte. En choisissant une variété courte, les interventions fongicides à la floraison sont facilitées et le régulateur au printemps non nécessaire.

Reprise
Il faut être vigilant avec des variétés trop précoces à la reprise dans des parcelles où la portance peut être limitante pour les premières interventions, et dans les zones de bas fond plus gélives.

Floraison
Il peut être intéressant de pa-nacher son choix variétal inter-parcelles sur les dates de floraison pour se prémunir de conditions défavorables (gel) à la floraison. Ce décalage devra cependant être pris en compte pour les interventions ciblées sur le sclérotinia à la chute des premiers pétales.

Maturité
La maturité est à adapter aux potentiels des sols pour le remplissage des graines en fin de cycle : en sols séchants, superficiels, préférer une variété précoce à maturité.

Qualité
Le choix variétal doit prendre en compte la richesse en huile (élevée) et la teneur en glucosinolates (faible).

Pour en savoir plus sur les caractéristiques des variétés,
consultez : www.oleovar.cetiom.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
Publicité