Aller au contenu principal
Font Size

Qui consomme des produits fermiers en Normandie ?

Quand ? Quoi ? Où ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

84 % des personnes enquêtées ont déjà acheté des produits fermiers.
84 % des personnes enquêtées ont déjà acheté des produits fermiers.
© Ferme Coutançaise

Une étude sur la consommation des produits fermiers a été menée par les Chambres d’agriculture de Normandie sur le premier semestre 2014 avec le soutien de la DRAAF de Basse-Normandie. 773 personnes ont été interrogées en face à face dans les grandes surfaces, sur les marchés ou dans les boutiques à la ferme. Parmi ces enquêtés, 84 % consomment des produits fermiers.


La consommation des produits fermiers, une pratique qui se banalise

Pour l’étude, les produits fermiers ont été définis comme des produits dont les ingrédients principaux proviennent de la ferme et en cas de transformation, ils le sont par le producteur lui-même.


Pénétration

84 % des personnes enquêtées ont déjà acheté des produits fermiers tels que caractérisés par notre définition, soit une augmentation de 13 % depuis l’enquête nationale du CERD en 2007.

Fréquence d’achat

53,5 % des personnes enquêtées en consomment au moins une fois par semaine, soit une augmentation de 14,5 % depuis l’enquête nationale du CERD en 2007.

Occasion d’achat

85 % des consommateurs de produits fermiers interrogés en achètent sans occasion particulière,  soit une augmentation de 9,3%  depuis l’enquête nationale du CERD en 2007.

Les acheteurs de produits fermiers ont un large profil

Plutôt plus de 40 ans, de profession intermédiaire, habitant en zone rurale, voire urbaine mais pas périurbaine, non célibataire et plus enclins à faire des achats alimentaires sur internet.

La gamme s’étoffe

Les familles “fruits et légumes”, “volailles” et “produits laitiers” dominent le marché des produits fermiers en Normandie. Les acheteurs de produits fermiers consomment 9 produits régulièrement, contre 7 lors de l’étude de 2007 (CERD).

Lieux d’achat et distance

3 lieux d’achats sont fréquentés en majorité par les acheteurs de produits fermiers : les marchés, les fermes et les grandes surfaces. La proximité du lieu d’achat par rapport à leur domicile est importante pour les acheteurs de produits fermiers, puisque plus de 85 % d’entre eux ne se déplacent pas à plus de 20 minutes.


Le terme fermier inspire confiance

A la question : ‘‘quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit lorsqu’on vous dit “produits fermiers” ?’’, les principales réponses sont : produits laitiers avec le lait largement en tête, volaille, naturel et qualité.Le terme “fermier” inspire plus confiance aux personnes enquêtées par rapport à “Terroir”, “Local” et “Biologique” avec 51 % des citations.Les produits fermiers ont plus de goût pour 92 % des acheteurs de produits fermiers et ils comportent moins de risques (57 %).

Freins à l’achat de produits fermiers : manque de disponibilité et perception de prix trop élevé

56 % des acheteurs de produits fermiers souhaitent développer leur consommation. Les freins à l’achat pour les acheteurs déjà conquis comme pour les non acheteurs sont la non-disponibilité des produits fermiers dans leurs lieux habituels d’achat et une perception de prix trop élevé.Un rayon étoffé de produits fermiers et bien identifié en grande surface, un magasin de producteurs à proximité de leur domicile et un travail pédagogique autour du prix des produits fermiers sont donc les principaux leviers à travailler pour développer la consommation des produits fermiers.

Bienvenue à la ferme : un marque présente dans l’esprit des normands

6 consommateurs de produits fermiers sur 10 connaissent au moins une marque de produits fermiers tels que Bienvenue à la ferme, Manche Terroir, Seine-Maritime Terroir ou Orne Terroir avec Bienvenue à la ferme largement en tête.

Plus d'infos

Peggy Bouchez - 02.31.47.22.97. peggy.bouchez@normandie.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité