Aller au contenu principal

Qui a volé le tracteur de l'entrepreneur ?

Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se passe au sein de l’ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) Couture. La nuit du 13 mars, entre 22 h et 5 h du matin, des voleurs se sont emparés d’un tracteur Fendt sur l’exploitation. Aucune trace depuis. Avis à la population et à la solidarité.

Si vous apercevez ce tracteur, appelez le Renseignements: 02.31.77.08.00 
ou 06.99.84.54.06
email: sarletacouture.
tracy@orange.fr.llll
Si vous apercevez ce tracteur, appelez le Renseignements: 02.31.77.08.00
ou 06.99.84.54.06
email: sarletacouture.
tracy@orange.fr.llll
© TG

llll C’est au petit matin, s’en allant travailler, que Richard Couture, entrepreneur de travaux agricoles à Tracy-Bocage (14), s’aperçoit qu’un de ses tracteurs est manquant.
Dans la nuit du 13 au 14 mars, son tracteur, un Fendt 716 TMS de couleur verte, disparaît. “On avait tout préparé le vendredi soir. C’était le plus facile à prendre, il n’y avait pas de caméra sous le bâtiment où on l’avait laissé”, explique Richard Couture.


Une masse à l’avant et deux gyrophares
Le tracteur possède une masse à l’avant, 2 gyrophares et une caméra intérieure. Les 4 pneus étaient neufs, le tracteur fermé à clef.
Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se passe au sein de l’entreprise. “Sur les deux dernières années, on a eu quelques problèmes. Quelqu’un a déjà versé de l’acide dans notre cuve à fioul. Notre carburant est devenu inutilisable”, se souvient Richard. Le moral est à zéro.
On nous a aussi volé du carburant. Peut-être que quelqu’un s’acharne sur nous”, ajoute-t-il.

Aucune piste
“On a retrouvé des traces de pneus de voiture, un peu plus haut, mais sinon rien,” regrette Richard Couture, la larme à l’œil. Les voleurs devaient bien connaître l’exploitation. Les caméras installées n’ont rien capté. Aucune trace de voiture, trace d’homme, pas même une ombre pour répondre aux questions. Le tracteur a coupé à travers champs, dans la même direction que les traces de pneus retrouvées. Impossible de les suivre, elles disparaissent après le champ.
Les autorités compétentes sont sur l’affaire. “Les gendarmes nous ont conseillé de communiquer un maximum, alors, c’est ce que nous faisons,” lâchent Richard et sa mère, le moral dans le bas des chaussettes.
N’hésitez donc pas à les contacter ou  contacter la gendarmerie de Villers-Bocage (14). Toute information est susceptible de faire avancer l’enquête.


llll Renseignements: 02.31.77.08.00
ou 06.99.84.54.06
email: sarletacouture.
tracy@orange.fr.llll

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité