Aller au contenu principal

Neige en janvier
Reconstruction exemplaire

A Millières, près de Périers, l’earl Lefeuvre a failli tout perdre dans la nuit du 9 au 10 janvier dernier avec l’effondrement de la stabulation provoqué par une chute de neige exceptionnelle. Aujourd'hui, le nouveau bâtiment est opérationnel.

Eric Lefeuvre, "L’effondrement s’étant produit un dimanche, j’ai contacté  mon assureur, le lundi matin. Il m’a rappelé une demi-heure plus tard. Dès l’après-midi, trois experts se déplaçaient et à 15 h, les travaux de déblaiement débutaient”.
Eric Lefeuvre, "L’effondrement s’étant produit un dimanche, j’ai contacté mon assureur, le lundi matin. Il m’a rappelé une demi-heure plus tard. Dès l’après-midi, trois experts se déplaçaient et à 15 h, les travaux de déblaiement débutaient”.
© EC

 

Un éleveur manchois ressemble par bien des points à un capitaine de chalutier de Cherbourg ou de Granville. L’un récolte en mer, l’autre sur terre avec souvent des difficultés. L’ultime catastrophe ? Le naufrage, avec parfois le renflouement du navire. Eric Lefeuvre et son épouse l’ont vécu dans la nuit du 9 au 10 janvier dernier. Heure après heure, la neige s’est accumulée notamment sur le toit de la stabulation. « La veille de l’effondrement, on entendait les craquements du bois de charpente, on ne voulait pas croire au pire. Dans la nuit, à 3 h, 80% du bâtiment s’est écroulé ; le reste à 3 h 30… ».  De la stabu construite en 2001, il ne reste que l’entourage en béton. Tout est pulvérisé, comme bombardé. « Difficile de faire une estimation du poids de la neige. Je pense que sur 2200 m2, on a dû atteindre entre 3 et 500 tonnes ».

La suite dans votre prochaine édition

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Publicité