Aller au contenu principal
Font Size

Sécurité
Règles de circulation des engins agricoles : complétez vos connaissances

La modification des règles de circulation des véhicules et matériels agricoles de grande dimension vous oblige à changer vos habitudes. Pour vous aider à intégrer celles-ci au quotidien, nous répondons ci-dessous à quelques-unes des questions que vous vous posez.

.
.
© DR

Y a-t-il une hauteur à respecter pour placer les bandes ou les panneaux rouges et blancs ?
Oui, les points extrêmes de la plage réfléchissante doivent se situer à une distance du sol comprise entre 0,4 m et 1,5 m en situation de circulation, sauf si le matériel ne le permet pas.

J’utilise un train de convois (deux moissonneuses et un tracteur avec remorque supérieur à 22 m et inférieur à 25 m qui suit). Dois-je placer un panneau à l’avant et un à l’arrière de chaque convoi,soit sept panneaux au total, dont un recto/verso pour la voiture pilote ?
Oui. Il est obligatoire de placer deux panneaux par convoi, si les moissonneuses ont une largeur supérieure à 3,50 m.

Etant donné que le gyrophare doit être visible tous azimuts à 50 m, puis-je l’installer en dessous de la remorque car s’il est placé en haut, il est souvent endommagé ?
Oui. Par contre, il faudra en prévoir un autre pour être visible tous azimuts : celui placé en-dessous risque de ne pas jouer pleinement ce rôle. Les gyrophares équipés de lampes avec une intensité réduite éblouissent moins les conducteurs qui suivent le convoi.

J’ai un semoir porté, de plus de 2,55 m et de moins de 3,5 m de large, qui, en position relevée pour la route, masque les feux arrière de mon tracteur. Quelle signalétique adopter ?
A l’avant : deux panneaux
rouges et blancs (un de chaque côté).
Sur chacun des deux côtés : un panneau ou une bande de 0,16 m2 + un catadioptre.
A l’arrière : une rampe d’éclairage et une plaque d’immatriculation éclairée.
Les panneaux ne sont pas obligatoires si les feux de position blancs sont à l’extrémité de l’outil.

Quelle est la réglementation concernant la circulation d'un engin d’une largeur supérieure à 2,55 m et inférieure à 3,5 m, circulant sur route étroite, impliquant un dépassement d'une partie de cet engin sur la portion médiane gauche de la route ? Doit-il être accompagné d’un véhicule ?
Un véhicule de plus de 2,55 m et de moins de 3,5 m de large peut circuler sur une route départementale de 5 m de large et donc empiéter sur la partie médiane de la chaussée, sans voiture pilote.

J’ai un semoir porté seul, non combiné, de 3 m de large, qui dépasse en longueur de 2 m l’aplomb arrière du tracteur et qui est équipé d’origine par deux feux stop et position à l’arrière, un feu d’encombrement sur chacun des deux côtés. Est-il conforme à la réglementation ?
Non. Il faut équiper l’avant de feux de position de couleur blanche ou des panneaux rouges et blancs, ou encore des bandes rouges et blanches.

Mon voisin non exploitant m’aide bénévolement tous les ans à conduire mes remorques pendant la moisson. J’ai une assurance “aide bénévole” en cas d’accident. Doit-il avoir un permis poids lourds ?
Non il n’a pas besoin de permis de conduire.

Mon fils peut-il conduire sans permis les engins agricoles sur la route ?
Il peut conduire sans permis, dès 16 ans, un tracteur seul ou attelé, ou une machine automotrice, dès lors que la largeur de l’ensemble ne dépasse pas 2,5 m, et à deux conditions : que l’engin soit rattaché à une exploitation agricole, une Cuma ou une entreprise de travaux agricoles et qu’il soit utilisé à des fins agricoles. Dans le cas contraire, il doit avoir un permis de conduire.

Mes engins agricoles doivent-ils chacun être pourvus d’un gilet et d’un triangle de signalisation, comme les véhicules de tourisme ?
Si la possession du triangle est un fait acquis depuis de nombreuses années dans les engins agricoles, l’adjonction du gilet de couleur jaune ou orange est seulement recommandée. Son absence ne peut pas être sanctionnée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité