Aller au contenu principal

Social
Relation employeur-salarié : évitez les faux pas !

Un nouvel outil pour accompagner les agriculteurs dans leur fonction d’employeurs.

La GRH (Gestion des ressources humaines). Si ce sigle est passé dans le langage courant du monde des grandes entreprises, il reste encore bien abstrait dans le secteur agricole. Aussi, la profession s’organise !
Dans le cadre de la mise en œuvre d’un EDEC agricole (engagement de développement des emplois et des compétences) signé avec l’Etat, et en concertation avec les partenaires sociaux, la FRSEA et la Chambre régionale d’agriculture lancent une campagne de sensibilisation à destination des employeurs et des salariés pour améliorer les relations sociales au quotidien.
Les agriculteurs ont de plus en plus recours à l’emploi de salariés, de par notamment la modernisation et l’accroissement de la taille des entreprises.
Recruté pour palier à une surcharge de travail, pour sécuriser un coup dur ou tout simplement pour améliorer le travail au quotidien, le salariat, véritable valeur ajoutée pour l’entreprise, s’envisage comme une solution adéquate pour améliorer la compétitivité de l’exploitation. Cela étant, la réussite de cette démarche tiendra pour beaucoup aux compétences managériales que l’exploitant acceptera de développer.
Dès lors, maîtriser la gestion de leur personnel est l’enjeu de demain pour les employeurs : l’entreprise agricole se doit d’être attractive pour attirer les demandeurs d’emploi vers nos métiers et fidéliser les salariés en place.

Être employeur c’est un métier à part entière !
Gérer un ou plusieurs salariés, c’est une vraie responsabilité, et une préoccupation majeure pour bon nombre de nouveaux employeurs. En effet, la gestion administrative est lourde (déclaration d’embauche, fiche de paye, contrat de travail…) et de fait est souvent déléguée à un prestataire extérieur. Toutefois l’encadrement et l’animation des équipes, restent de la responsabilité de l’employeur, ainsi que le passage de consignes claires, mais cela est souvent relégué au second plan. Les aspects réglementaires monopolisent leur attention quitte à en oublier l’essentiel : l’Homme.

Des erreurs de GRH courantes
Dès le recrutement, les premières difficultés se présentent… Passer une annonce, recevoir les personnes, tester les candidats, prévoir des périodes d’essai, recommencer l’opération en cas d’échec. Bref, trouver la “perle rare” tient souvent du parcours du combattant et les employeurs mesurent souvent leur manque de compétences en la matière. Les faux pas dans le management sont inconscients mais malheureusement fréquents. Les plus courants sont le manque de réflexion sur la fiche de poste, l’absence d’accompagnement lors de l’intégration du salarié, d’entretien annuel, de plan de formation ou encore de règles d’organisation du travail ; des faux pas résultant du manque de connaissances et de méthodes des employeurs qui s’appuient alors sur leur bon sens et leur intuition.
Pour toutes précisions, vous pouvez contacter :
- FRSEA Normandie - Pascaline Bellier de Fromont,
chargée de missions régionale emploi formation - 02 31 70 88 41
ou pascaline.bdf@wanadoo.fr
- Chambre régionale d’agriculture de Normandie - Céline Marochin chargée de mission formation emploi travail - 02 31 47 22 84
ou celine.marochin@normandie.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Publicité