Aller au contenu principal
Font Size

Fioul
Remboursement partiel sur les fuels domestique et lourd et le gaz naturel

La loi de finances a reconduit le dispositif de remboursement partiel de la TIPP.

Le PDF du formulaire est téléchargeable en bas de l'article. en
Le PDF du formulaire est téléchargeable en bas de l'article. en
© DR
La Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt du Calvados informe les exploitants agricoles que la loi de finances a reconduit le dispositif de remboursement partiel de la TIPP sur le fuel domestique et le fuel lourd et de la TICGN sur le gaz naturel pour les quantités acquises sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2007.

5 euros par hectolitre
Comme pour les années précédentes, la mesure de remboursement de taxe sur le fuel domestique, le fuel lourd et le gaz naturel est ouverte :
- aux exploitations agricoles, de forme individuelle ou sociétaire, ou mises en valeur par des établissements publics ou des associations, pour l’ensemble de leurs achats de fuel domestique, fuel lourd et/ou de gaz naturel à des fins professionnelles agricoles (travaux agricoles, chauffage de serres et de bâtiments d’élevage, transformation et valorisation de produits agricoles sur l’exploitation),
- aux entreprises de travaux agricoles et aux entreprises de travaux forestiers ainsi qu’aux exploitants forestiers, pour leurs seuls achats de fuel domestique, de fuel lourd et/ou de gaz naturel destinés aux travaux réalisés dans les exploitations agricoles et dans les propriétés forestières ;
- aux exploitations de conchyliculture, d’aquaculture marine ou de pisciculture, dans les mêmes conditions que les exploitations agricoles ;
- aux CUMA et autres sociétés coopératives agricoles (y compris les sociétés d’intérêt collectif agricole) ainsi que les groupements de producteurs agricoles, dès lors que ces entreprises ont une activité agricole ou réalisent des travaux agricoles ou forestiers, pour les seuls achats de fuel domestique, de fuel lourd et/ou de gaz naturel destinés à cette activité ou à ces travaux.

Sont exclus de la mesure, les volumes de fuel domestique, de fuel lourd et/ou de gaz naturel utilisés comme combustible dans les industries de transformation de produits agricoles et pour le chauffage des locaux d’habitation ou des locaux administratifs d’organismes agricoles.

Un formulaire disponible
Le montant du remboursement n’a pas été modifié, il s’élève respectivement à :
- 5 euros par hectolitre pour les quantités de gazole,
- 1,665 euro par 100 kilogrammes net pour les quantités de fuel,
- 1,071 euro par millier de kilowattheures pour les volumes de gaz.
Pour bénéficier de ces remboursements, les demandeurs doivent retirer, dès à présent, le formulaire auprès de la chambre d’agriculture, des organisations agricoles ou des mairies.
Un seul exemplaire, pour les trois demandes (fuel domestique, fuel lourd et gaz naturel), est mis à disposition des bénéficiaires. Les demandes multiples seront rejetées.
TSDTOH81.pdf (88.71 Ko)
Légende
Le PDF du formulaire à télécharger.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité