Aller au contenu principal

Culture
A réserver aux parcelles à risque de verse

Régulateur de printemps sur colza.

Colza de printemps en fleur.
Colza de printemps en fleur.
© Réussir / S. Dévé

L’application d’un régulateur ne devrait concerner que les parcelles pour lesquelles un risque de verse est identifié. Le plus souvent, ce risque est lié à des accidents de culture : peuplement trop important, notamment sur la ligne de semis, excès d’azote et choix de variétés sensibles à la verse. En l’absence de risque de verse, l’application d’un régulateur peut conduire à des pertes de rendement, notamment en cas de stress hydrique printanier.

Les situations à risque de verse sont identifiables par plusieurs critères :

- la sensibilité des variétés à la verse : les variétés sensibles sont à proscrire car elles augmentent le risque de verse de façon importante. Cette classification est réalisée notamment par le CETIOM (accessible sur le site cetiom www.cetiom.fr) ;

- la densité de peuplement sur la ligne : les densités supérieures à 15 plantes par mètre linéaire conduisent à créer une compétition entre plantes qui favorise le risque de verse ;

- l’azote disponible : en cas d’excès d’apport d’azote au printemps notamment en début de montaison (apport mal raisonné notamment s’il est précoce), le risque de verse est augmenté ;

- la présence d’élongation à l’automne augmente aussi le risque de verse.La combinaison de ces facteurs permet d’estimer le risque de verse. Sa prise en compte lors du choix variétal et de l’implantation permettra de minimiser le risque.


Possibilité de réduire l’usage des pesticides

Ecophyto 2018 prévoit la réduction de l’usage des pesticides avec, au niveau régional et par culture, un suivi des pratiques et un accompagnement des agriculteurs. Sur colza, la réduction de l’IFT (indice de fréquence de traitement) passera par l’élimination des traitements qui ne sont pas indispensables pour maintenir le niveau de production actuel. Les régulateurs sont dans cette catégorie, d’autant que l’on dispose avec les variétés et les techniques culturales, des moyens de s’en passer la plupart du temps. De plus, non utilisés à bon escient, et sous stress climatique, ils peuvent conduire à des baisses de rendement.


Conséquences de la verse

Les conséquences de la verse se situent à deux niveaux. La verse peut provoquer des pertes de rendement qui sont d’autant plus importantes qu’elle intervient de façon précoce. D’autre part, elle complique la récolte et fait perdre du temps et peut augmenter les pertes à la récolte (bourrage, vitesse d’avancement réduite).

Les fongi-régulateurs

Certains produits phytosanitaires (famille des triazoles) combinent les effets fongicides et régulateurs. Cependant, en cas de maladies identifiées à montaison (cylindrosporiose,...), il est préférable d’utiliser un produit uniquement fongicide (à base de cyproconazole, prochloraze,...).


Aide sur internet

Pour vous simplifier la tâche, le CETIOM a mis en ligne un outil qui vous permet d’estimer le risque dans vos parcelles. Cet outil est disponible sur le site internet du CETIOM www.cetiom.fr dans la rubrique Outils & services

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité