Aller au contenu principal

Agrandissement
Résultats 5 ans après

Que sont devenus les résultats économiques des élevages qui se sont agrandis ? Une étude du CER France suit leurs résultats sur 5 années.

L’étude porte sur les élevages de Normandie (14, 27, 50, 76), ayant eu une évolution du volume de lait produit de plus de 40 % entre 2007 et 2011. Au final  les résultats de 446 exploitations ont été retenus, avec une progression moyenne de 62 % du volume produit sur 5 ans. Les points importants constatés sur ce groupe : augmentation de la productivité du travail, et dilution des charges de structures.

Une forte augmentation de la productivité du travail
Entre 2005 et 2011, l’agrandissement moyen de ces exploitations est de 25 hectares, soit une progression de 25 % de la SAU. A titre de comparaison, l’agrandissement moyen à l’échelle du département de la Manche, constaté sur cette même période est d’environ 10 %. Du côté volume produit la progression est de 180 000 litres sur 5 ans, reflet de l’agrandissement mais également des attributions gratuites mises en place depuis plusieurs campagnes (1% européen, Forfaits par actifs, TSST, Attribution JA…). Un des points marquant repose sur une forte progression de la productivité du travail, avec une progression du lait produit par UTH de plus de 60 000 l sur ces structures entre 2007 et 2011. On constate également une nette progression de la production par vache, qui passe de 6 100 l à plus de 7 000 l.Des charges de structures en progression, mais un effet dilution positif
Sur ce groupe à agrandissement rapide, on constate une forte progression des charges de structures (hors amortissements), à hauteur de 38 % sur 5 ans. A titre de comparaison, sur la même période l’augmentation est de 28 % sur les exploitations laitières de la Manche. Cependant ramené au 1 000 li-tres de lait produit, pour ce groupe les charges de structures sont ramenées de 204 €/1 000 l en 2007, à 174 €/1 000 l en 2011.

Des annuités en forte progression
Entre 2007 et 2011, l’Exédent Brut d'Exploitation a progressé, de 62 %, comme la progression du volume produit. Les annuités ont quasiment suivi cette tendance avec une évolution de + 59 % sur ces structures en 5 ans. On constate une progression du revenu disponible sur 2011 de 10 000 €. Cependant il faut tenir compte de la volatilité des prix (produit, charges). En prenant la moyenne 2010/2011,le revenu disponible de ces exploitations à forte croissance n’a progressé que de 3 000 € par UTH.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité