Aller au contenu principal
Font Size

Culture
Résultats des variétés de blé et d’orge en 2012

Variétés de blé et d’orge : premiers résultats des essais bas-normands.

Depuis 5 ans, AGRIAL, ARVALIS - Institut du végétal, la Chambre d’agriculture de l’Orne et la coopérative de Creully cette année, conduisent des essais en partenariat pour caractériser les performances des variétés de blé et d’orge d’hiver en Basse-Normandie. A l’heure de l’analyse des résultats, ils vous livrent les premières tendances.


Des rendements bons à très bons en terres superficielles

Contrairement à 2011, où nous avions eu un printemps très sec, 2012 a été marqué par un printemps pluvieux et frais en Basse-Normandie. En sols profonds, les rendements n’ont pas été exceptionnels comme les 2 dernières années. La pluie de fin de cycle a souvent défavorisé ces milieux. A contrario, les sols superficiels ont été avantagés cette année, les blés n’ont subi aucun stress, les rendements y sont généralement bons à très bons. La période de remplissage a été marquée par un temps couvert, des températures fraîches et des pluies significatives, dans certaines parcelles ces conditions ont eu pour conséquences des PS et des PMG plus faibles. La campagne 2012 a été également marquée par une forte nuisibilité maladie, en moyenne elle est de 37 q/ha dans la région du en particulier aux attaques très précoces et tout au long du cycle de la rouille jaune, mais également de la septoriose. D’un point de vue qualitatif, la collecte 2012 sera marquée par des bonnes teneurs en protéines pour la région, des PS répondant aux normes commerciales et des temps de chute de Hagberg satisfaisants.

Du côté des blés

Classement des variétés en fonction de leur précocité et leur potentiel dans les 5 essais conduits en Basse-Normandie (Orne et Calvados) en 2012 et commentaires succincts sur les caractéristiques remarquables des variétés (non exhaustifs) (tableaux 1 et 2).

Du côté des orges d’hiver

Classement réalisé à partir d’une synthèse de 2 essais bas-normands (tableaux 3 et 4).
Comme chaque année, il convient de rester prudent sur l’appréciation du potentiel et du comportement des variétés, en particulier pour les variétés nouvelles et récentes. Les résultats des prochaines campagnes permettront d’affiner leur connaissance.


Essais conduits avec l’appui du Conseil régional de Basse-Normandie

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
Publicité