Aller au contenu principal

Retraités FDSEA
Revalorisation des retraites par rapport au SMIC

Satisfecit sur le résultat du collége aux dernières élections Chambre d’Agriculture avec 72% pour la FDSEA.

Marcel Jeanne (au centre), président de la section des retraités, insiste pour une revalorisation des retraites.
Marcel Jeanne (au centre), président de la section des retraités, insiste pour une revalorisation des retraites.
© E.C.
Marcel Jeanne, président de la section des retraités, a mis en exergue le résultat aux dernières élections Chambre d'Agriculture, lors de l'assemblée générale se déroulant lundi à Saint-Lô. “Après six ans d'inactivité, nos opposants ont une nouvelle fois voulu s'approprier le fruit de nos actions. Nous connaissons la suite...” Le score du collège retraités s'est avéré sans appel : 53% de participation et 72% en faveur de la liste FDSEA. Sur le terrain, les retraités ont obtenu une satisfaction avec la mise en place de nouvelles mesures permettant à ceux qui n'avaient pas 32,5 années d'affiliation au régime des non salariés agricoles de bénéficier d'une revalorisation de leur pension. Autre acquis, toujours obtenu au niveau national, “les années d'affiliation au régime d'allocation vieillesse des parents foyer ne va plus amener de minoration dans le calcul des pensions”. Le gouvernement a donc mis sur la table 265 millions d'euros supplémentaires pour les retraites agricoles. Dans un autre registre, Marcel Jeanne a dénoncé les ravages de l'individualisme, “c'est désormais à d'autres solidarités de se mettre en place pour accompagner la baisse d'autonomie et permettre un maintien à domicile ou un accueil de proximité”. Parmi les revendications, les retraités demandent la possibilité pour le conjoint survivant de bénéficier de la réversion sur les points gratuits attribués dans le cadre de la RCO. “Nous demandons aussi que tous les retraités de l'agriculture, anciens chefs d'exploitation et conjoints, se voient attribuer une majoration de la RCO, au prorata de leur carrière, sans oublier les années d'aide familial, le cas échéant”. Dernière doléance, la revalorisation des retraites face à la hausse du smic. Problème d'installation Ludovic Blin, président des Jeunes Agriculteurs, a lancé un plaidoyer en faveur de reprises d'exploitation “en douceur”. Il faut, selon lui, favoriser les jeunes qui doivent faire face à un coût grandissant de l'installation. “Il serait intéressant que les cédants laissent des capitaux sur l'exploitation, allégeant ainsi les remboursements de la jeune génération. En clair, nous avons besoin de votre confiance lorsque vous partez à la retraite”. Reste que le ratio d'installation est meilleur qu'il y a dix ans : aujourd'hui une ferme sur deux est reprise contre une sur quatre. Pierre Lebouvier, vice-président de la section, a répondu, “En 38 ans d'activité, je n'avais jamais vu le fermage baisser, depuis huit ans il n'arrête pas. Bref, si on veut des propriétaires compréhensifs, il faut les respecter en ayant un minimum de prix pour la location des terres. A vous, les jeunes “d'inventer” quelque chose pour encourager les propriétaires à louer leurs biens”. Dans la salle, certains ont avancé une “mutualisation du fonds de commerce”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité