Aller au contenu principal

FDSEA 50 et la Chambre d'Agriculture
RTE refuse de les recevoir

A l’occasion de son passage dans la Manche, la FDSEA et la Chambre d’Agriculture avaient demandé à Dominique Maillard, président du directoire de RTE de les recevoir, même une demi-heure, pour faire un point d’ensemble sur la THT. Celui-ci a refusé.Pascal Férey vient de lui envoyer un courrier.

Pascal Férey, président de la FDSEA 50, “le bon vieux temps où le paysan ôtait son chapeau devant le noble qui piétinait ses récoltes est plus que révolu”.
Pascal Férey, président de la FDSEA 50, “le bon vieux temps où le paysan ôtait son chapeau devant le noble qui piétinait ses récoltes est plus que révolu”.
© ec
“C'est avec amertume que je prends acte de votre refus et ne peux que regretter vivement que vous ne jugiez pas digne de votre temps une rencontre avec les représentants de la profession.Depuis le début du projet de THT, la FDSEA a agi de manière mature et responsable pour concilier au mieux l'intérêt public et l'impact sur l'activité agricole. Il aurait été bien plus simple et confortable pour nous de rejoindre le camp des opposants. Encore aujourd'hui, nous sommes accusés à tort de collaborer avec RTE et de taire des informations capitales ayant trait à la santé publique et animale, en ce qui concerne le cas des élevages sous la THT existante. Monsieur le Président, vos lignes très haute-tension passent sur des territoires qui ne sont pas les vôtres. Vous semblez considérer que vous pouvez vous affranchir de cette politesse élémentaire qui est d'écouter ceux qui doivent vivre avec vos lignes pour entendre les problèmes posés. Permettez-moi de vous rappeler que le bon vieux temps où le paysan ôtait son chapeau devant le noble qui piétinait ses récoltes est plus que révolu.”
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité