Aller au contenu principal

Nouvelle gamme de machines agricoles
Ruaux se forme aux outils Bednar

Depuis un an, la société Ruaux est dépositaire de la marque tchèque Bednar. Une gamme d’outils que le concessionnaire défend désormais sur l’ensemble de son secteur et dont les mécaniciens ont été formés à Rots, mercredi 12 août.

RUAUX BEDNAR
De gauche à droite : Mathias Aubert, responsable matériel d’accompagnement Ruaux ; Étienne Lecerf, commercial du secteur de Rots ; Jason Guédon, Sébastien Rivière, mécaniciens Ruaux ; Anthony Rambaud, inspecteur technique Bednar ; Paul Sébire, mécanicien Ruaux.
© DR

A Rots dans le Calvados, deux machines bravent la poussière par des températures extrêmes : un déchaumeur à disques et un semoir. Ils sont jaunes tous les deux, aux couleurs de la marque tchèque Bednar. Sur place, l’inspecteur technique forme les mécaniciens de Ruaux. La marque décline des déchaumeurs à dents ou à disques, des bineuses, des semoirs, des décompacteurs, des broyeurs, etc. « La gamme Bednar est bien complète », commente Mathias Aubert, responsable matériel d’accompagnement Ruaux. Les broyeurs sont notamment appréciés par une clientèle de haras. « La philosophie de Bednar sur les outils semi-portés, indique Anthony Rambaud, l’inspecteur technique de la marque, c’est qu’ils sont complètement indépendants des tracteurs. Ils sont montés sur vérin hydraulique en position flottante au travail ». La marque, spécialisée dans les grandes largeurs, est présente en France depuis six ans, « c’est notre septième campagne », confirme Anthony Rambaud, l’un des quatre salariés sur le territoire. Étienne Lecerf, commercial Ruaux du secteur de Rots, salue, « un matériel de qualité avec des prix cohérents ». Des démonstrations individuelles sont prévues, à la demande, chez les agriculteurs qui le souhaitent.

Déchaumeur à disques
Le Swifter disque XO 6000-F est conçu pour travailler jusqu’à 12 cm de profondeur. « On travaille en vitesse d’avancement entre 8 et 14 km/h », précise Anthony Rambaud, l’inspecteur technique de la marque. Muni d’un rouleau V-Ring, il se décline en largeurs de 3,5 à 18 m. Il est équipé d’une sécurité élastomère avec paliers de disques sans entretien et des disques agressifs de 520 mm Forges de Niaux, 100% français. « La machine est compacte et stable à grande vitesse », précise l’inspecteur technique.

 

Semoir en TCS
L’Omega 00 6000-F est un semoir de 6 m de large qui se décline en 3,4,6 ou 8 m. L’incorporation de deux types de graines ou de fertilisant est rendu possible par la présence des deux trémies, pressurisées. L’implantation se fait, soit sur l’élément de semis en parallélogramme, soit au niveau des disques de travail. L’outil est isobus. Le tuyau le plus gros permet la calibration et les vidanges.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité