Aller au contenu principal

Rupture de la chaîne du froid: l’abattoir de Saint-Hilaire et Teba sont à l’arrêt

Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites de gaz sur l’installation froid ont été détectées à l’abattoir de Saint-Hilaire-du-Harcouët et à l’atelier de découpe Teba, dans la Manche. Résultat : des tonnes de viande à la poubelle.

© JP

« Des fuites de gaz ont été détectées dans la nuit (de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, NDLR), sur l’ensemble de l’installation. On n’a rien vu venir », lâche Hélène Frechon, directrice de l’abattoir Grandparigny, près de Saint-Hilaire-du-Harcouët, dans la Manche. Elle poursuit : « des frigoristes font en ce moment leur travail et colmatent les fuites au fur et à mesure ». Ce jeudi 22 octobre, les abattages sont au point mort. La directrice espère pouvoir redémarrer l’outil demain vendredi 23 octobre mais pour les éleveurs, les abattages sont annulés. « On arrête, on répare et on remet en ligne. Les températures sont correctes partout, les frigos font leur boulot. Il n’y a pas de pertes ».

15 t de carcasses perdues

Au bout de la chaîne, la chanson n’est pas la même pour l’atelier de découpe. « Depuis une semaine, il y a des fuites de gaz entre les condenseurs et les évaporateurs », décrit Manuel Pringault, dirigeant de l’atelier de découpe. Teba est en bout de chaîne. « Hier, il n’était pas trop tard, nous avions encore 5°C. Ce matin, il faisait plus de 7 °C. On a tout arrêté. » En tout, ce sont 15 tonnes de carcasses de perdues. Manuel Pringault chiffre les dégâts à « minimum 150 000 €. Je rembourserai la viande à mes clients, y compris la marge qu’ils devaient gagner avec la vente. Mon client éleveur ne perdra rien, je le dédommage à 100 % ». Manuel Pringault espère, lui, remettre l’outil en route en début de semaine prochaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité