Aller au contenu principal

Rupture de la chaîne du froid: l’abattoir de Saint-Hilaire et Teba sont à l’arrêt

Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites de gaz sur l’installation froid ont été détectées à l’abattoir de Saint-Hilaire-du-Harcouët et à l’atelier de découpe Teba, dans la Manche. Résultat : des tonnes de viande à la poubelle.

© JP

« Des fuites de gaz ont été détectées dans la nuit (de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, NDLR), sur l’ensemble de l’installation. On n’a rien vu venir », lâche Hélène Frechon, directrice de l’abattoir Grandparigny, près de Saint-Hilaire-du-Harcouët, dans la Manche. Elle poursuit : « des frigoristes font en ce moment leur travail et colmatent les fuites au fur et à mesure ». Ce jeudi 22 octobre, les abattages sont au point mort. La directrice espère pouvoir redémarrer l’outil demain vendredi 23 octobre mais pour les éleveurs, les abattages sont annulés. « On arrête, on répare et on remet en ligne. Les températures sont correctes partout, les frigos font leur boulot. Il n’y a pas de pertes ».

15 t de carcasses perdues

Au bout de la chaîne, la chanson n’est pas la même pour l’atelier de découpe. « Depuis une semaine, il y a des fuites de gaz entre les condenseurs et les évaporateurs », décrit Manuel Pringault, dirigeant de l’atelier de découpe. Teba est en bout de chaîne. « Hier, il n’était pas trop tard, nous avions encore 5°C. Ce matin, il faisait plus de 7 °C. On a tout arrêté. » En tout, ce sont 15 tonnes de carcasses de perdues. Manuel Pringault chiffre les dégâts à « minimum 150 000 €. Je rembourserai la viande à mes clients, y compris la marge qu’ils devaient gagner avec la vente. Mon client éleveur ne perdra rien, je le dédommage à 100 % ». Manuel Pringault espère, lui, remettre l’outil en route en début de semaine prochaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité