Aller au contenu principal

Portrait d'agricultrice
Sabrina Orain, exploitante dans la Manche : « Si on travaille, c’est pour bien vivre »

« Pour gérer les risques, supporter la charge mentale, la pression administrative, il en faut sous le capot », confie Sabrina Orain. Elle n’est pourtant pas comptable, banquière, ni entrepreneuse, elle est le tout. Elle est surtout agricultrice. Rencontre avec cette maman de deux enfants, femme et fille d’agriculteurs.

Installée depuis 2015, et à la tête d’un atelier volailles depuis 2018, Sabrina Orain s’est engagée dans le syndicalisme pour défendre son métier, communiquer sur son quotidien. Depuis 4 ans, elle est présidente de l’Union syndicale d’Isigny-le-Buat et présidente de la section avicole depuis février dernier.
© DR

Sabrina Orain n’était pas née pour être agricultrice, comme son papa. Elle voulait plutôt partir en comptabilité, comme sa maman. Et à 12 ans, elle disait ne pas vouloir de mari agriculteur. Pourtant, à 39 ans, c’est tout le contraire.

Appelée par la terre

Quand elle a débuté ses études de gestion, notamment le CS contrôleur de gestion à Angers, « la terre m’appelait ». La ville n’était pas faite pour elle. Ses racines lui manquaient. Et surtout cette formation l’aurait conduite dans de grandes entreprises. Là non plus, ce n’était pas sa fibre.

Elle a tout de même été salariée dans différentes structures. Mais très vite, elle faisait le tour et finissait par « s’ennuyer », jusqu’à essuyer un licenciement économique en 2012. Une année charnière dans le parcours de cette jeune maman qui ne peut rester sans rien faire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité