Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Salon aux champs : la Cuma des Trois-Communes vous accueille

Huit Cuma du canton de Cambremer sont mobilisées pour l'organisation.

© JJ/MM

Nom : Cuma des Trois-Communes.

Lieu : Saint-Aubin-Lebizay.

Chiffre d’affaires : 314 000 euros.

Président : Thierry Desvoye, 42 ans.

Histoire : La cuma est née dans les années 1970. Elle s’appelle la cuma des Trois-Communes car elle était implantée dans trois communes. Le premier matériel acheté est un nettoyeur haute pression. Puis en 1983-84, elle investit dans un round baller de foin.

Adhérents : 35, dont une quinzaine qui sont très actifs. Ils se trouvent dans un périmètre de 25 km, pour les plus éloignés.

Matériels : 25. Dont une enrubanneuse, du matériel de travail du sol, un combiné de semis, un semoir à maïs, un épandeur d’effluents, une benne pour le transport, du matériel d’entretien des haies… La quinzaine d’adhérents actifs est responsable du matériel. Elle gère le planning, vérifie si le matériel n’est pas cassé, s’il est graissé et en état.

Esprit cuma : « Avoir une bonne entente entre tous afin d’acheter du matériel et en faire profiter un maximum de personnes. Il faut être diplomate, respecter le planning, penser à tout le monde. »

Souvenir du Salon aux champs : « Je le connaissais de nom mais n’y étais jamais allé. Là, en organisant, on est dans le vif du sujet. J’espère qu’il va aider à booster l’ambiance dans la région, donner des idées, relancer la dynamique cuma. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité