Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Salon aux champs : la Cuma des Vallons du Douet vous accueille

Huit Cuma du canton de Cambremesont mobilisées pour l'organisation

© JP

Nom : Cuma des Vallons-du-Douet.

Lieu : Saint-Ouen-le-Pin.

Chiffre d'affaires : 300 000 euros.

Président : Arnaud Griere, 45 ans.

Histoire : La cuma a été crée en 1979, elle fêtera ses 40 ans en 2019. Elle a débuté avec l'ensilage. Le premier salarié a été embauché en 2013, quand l'activité tracteurs a démarré. Puis un deuxième salarié est arrivé car la cuma a été victime de son succès. Un troisième y travaille a temps partiel pour le désilage. Lors de l'ensilage de maïs, l'équipe est renforcée par l'emploi d'un saisonnier.

Adhérents : 100. Les adhérents se trouvent dans un rayon de 25 à 30 km.

Matériels : Entre 50 et 60. Essentiellement du matériel de travail du sol, de semis et de récolte. La cuma possède aussi une presse à balles carrées, une ensileuse herbe et une pour le maïs. Une partie du matériel est stockée dans un bâtiment construit exprès, à Saint-Ouen-le-Pin. Pour le reste, chaque adhérent est responsable d'un matériel.

Esprit cuma : « Investir dans du matériel en commun car, ensemble, on va plus loin. Le bâtiment est un lieu d'accueil, qui permet d'avoir des relations autres que téléphoniques. »

Un souvenir du Salon aux champs : « J'y suis allé quand il s'appelait encore Safir. Je me suis rendu dans la Sarthe, il y a deux ans. Je me souviens du monde que le salon accueille, des investisseurs, des expositions et du matériel. C'est impressionnant. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité