Aller au contenu principal

VIDEO. Salon aux champs : la Cuma des Vergers-Cambremer vous accueille

Huit cuma du Pays d'Auge sont mobilisées pour l'organisation du salon national des cuma.

Patrice Giard, président de la cuma des Vergers-Cambremer.
Patrice Giard, président de la cuma des Vergers-Cambremer.
© JP

Nom : Cuma des Vergers-Cambremer.

Lieu : Grandouet.

Chiffre d’affaires : 99 000 euros.

Président : Patrice Giard, 62 ans.

Histoire : La cuma a 27 ans. Elle est née en 1990, quand les producteurs de la Route du cidre ont voulu faire évoluer la qualité des produits pour obtenir l’appellation Cidre Pays d’Auge. Ils ont embauché un œnologue du syndicat des Cidres du Pays d’Auge. Il leur a expliqué qu’ils devaient s’équiper. C’est comme ça qu’est née la cuma. La mise en bouteille du cidre était, par exemple, un facteur limitant. A la main, on fait 200 bouteilles par heure. Avec la machine, on multiplie le rendement par dix.

Adhérents : 61. Certains adhérents ne viennent qu’une seule fois, comme lorsqu’ils utilisent la planteuse à vergers.

Matériels : 31. Les embouteilleuses représentent le plus gros morceau. La cuma en possède deux : une pour le cidre, et une autre pour le calvados, le jus de pommes et le pommeau. Elle embauche un technicien qui entretien le matériel et qui permet de proposer des prestations techniques comme le brassage, le filtrage et la mise en bouteille. Le matériel est itinérant. L’adhérent le plus éloigné habite à 25 km. L’embouteilleuse est acheminée par remorque.

Esprit cuma : « Proposer du matériel performant, technique et rapide à des producteurs qui n’ont pas les moyens de se l’offrir. Entre nous, il y a un esprit de fraternité. L’esprit cuma, c’est aussi initier et porter des projets ensemble. »

Un souvenir du Salon aux champs : « J’y suis allé il y a une quinzaine d’années. Je tenais un stand. J’ai assisté à la présentation d’un retourneur d’andain. C’était très impressionnant. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité