Aller au contenu principal

Ils ont construit l'agriculture d'après-guerre
"Salon de l'Agriculture 1964 ? Ebloui !"

L’Hivernière sur la petite commune des Chambres (canton de la Haye-Pesnel). Assis sur sa chaise, le regard droit, Bernard Lorault parle. L’agriculture manchoise des années 1950, 60, 70, 80 défile. Par moment, son épouse, Huguette, approuve, rectifie, commente. A eux deux, ils sont un symbole, celle d’une production laitière qui a nourri la France entière, se relevant de ses ruines après 1945. Bernard a tout connu cette période charnière, passant du cheval au tracteur. « Le mien, c’était un Ford 2000 ; je l’ai acheté en 1965 après avoir visité le Salon de l’Agriculture. On était parti vers 3 h ½ pour Paris, en Citroën Ami 6 ; le retour s’est effectué le soir ».

Huguette et Bernard Lorault. Ils ont connu toute la transformation de l’agriculture depuis les années 1960.
Huguette et Bernard Lorault. Ils ont connu toute la transformation de l’agriculture depuis les années 1960.
© EC

Le Salon de l’Agriculture, Bernard s’y rend en 1964. « D’emblée, j’ai été ébloui par le monde et le nombre de visiteurs. Beaucoup venait pour le machinisme qui se développait, mais aussi pour voir les animaux, connaître d’autres races. En Normandes, il y avait les élevages connus comme les Noël (région du Val de Saire). Les Prim’Holstein commençaient à prendre de l’ampleur. Il est vrai que c’était aussi les débuts du maïs-ensilage. Enfin , il y avait, comme aujourd’hui, des stands de toutes les régions ». Bernard Lorault est retourné au Salon deux fois. « La dernière ? Avec mon fils Jean-Hugues, en 2005 ; évidemment cela a changé, mais on y trouve toujours autant d’animaux. C’est une vraie vitrine ».

A suivre

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité