Aller au contenu principal
Font Size

Tracteurs
Same Deutz Fahr ouvre un site de production en Russie

SAME DEUTZ-FAHR (SDF) annonce l’ouverture de son propre site de production en Russie. Il s’agit d’un investissement prévisionnel de plus de 20 millions d’euros en 5 ans.

Le projet de chaîne d’assemblage, qui sera implanté dans la ville d’Asherino, Moskovskaya Oblast, Leninski Raïon (arrondissement Leninski dans la région de Moscou), devrait être lancé au premier semestre 2009. Cette unité, spécialisée dans l’assemblage des tracteurs de puissance moyenne et de forte puissance (165 à 270 ch.), se développera en 2 phases :
- achèvement des tracteurs importés d’Allemagne avec une sélection de composants
d’origine locale (jantes, pneumatiques, hydraulique etc.) ;
- production de tracteurs assemblés au moyen de certains composants importés d’Allemagne et de composants locaux russes.
"Nous avons toujours considéré le marché Russe comme l’un des marchés au potentiel le plus élevé, très attractif pour les investissements, déclare Massimo Bordi, PDG de SDF. Avec les deux étapes que nous venons de définir, nous atteindrons etdépasserons rapidement 20 % de composants locaux en valeur. L’objectif est d’accroître la capacité de production en Russie et la valeur ajoutée sur place afin d’optimiser les coûts de production".

Objectif à 1500 tracteurs par an

En 2008, le groupe SDF, présent en Russie avec une filiale commerciale, prévoit une augmentation du volume des tracteurs vendus dans les pays de la CEI à 300 unités. En 2013, l’entreprise envisage d’atteindre un volume total de ventes de 1500 tracteurs par an.
Les principaux facteurs qui conduiront à un résultat aussi ambitieux sont avant tout la décision stratégique de commercialiser sa marque allemande à résonance mondiale, DEUTZ-FAHR, dans la CEI. Le renforcement du réseau de vente par la nomination d’un distributeur exclusif pour la Russie, EuroAgroPostavka, et d’importateurs exclusifs spécialisés pour l’Ukraine et le Kazakhstan sont des étapes supplémentaires pour garantir une pénétration efficace de ces marchés importants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité