Aller au contenu principal

FDSEA de la Manche
Sébastien Amand, nouveau président

Le conseil d’administration s’est réuni vendredi dernier. Pascal Férey, désormais en charge de la Chambre d’agriculture, a transmis le témoin à son successeur.

© EC

Comme ils l’avaient annoncé lors de la dernière assemblée générale de la FDSEA, Pascal Férey et Hervé Marie ont rendu au conseil d’administration leurs mandats de président et de secrétaire général. Lors du conseil d’administration de vendredi dernier, Pascal Férey, avec une émotion bien compréhensible après 18 années comme président de la FDSEA indique “j’ai, avec l’ensemble des administrateurs, notamment Hervé Marie, secrétaire général, et Philippe Faucon, premier vice-président, le sentiment d’avoir bien défendu nos filières agricoles manchoises. Ces deux dernières décennies se sont révélées des années décisives en terme d’adaptation à une nouvelle donne, celle de la PAC et de ses évolutions ; le tout lié à une volatilité des marchés. Je ne quitte pas pour autant la structure FDSEA qui m’a beaucoup apporté, je serais seulement en retrait avec une optique : avoir une interaction Chambre d’agriculture, FDSEA, syndicat majoritaire, efficace. Je sais que Sébastien et la nouvelle équipe, eux aussi naturellement, auront à cœur les enjeux du premier département agricole de France que sont le lait mais aussi les productions porcines, légumières ou encore avicoles”.
Le conseil d’administration a donc élu Sébastien Amand en tant que nouveau président ainsi que Jean-Michel Hamel comme secrétaire général. A noter que Pascal Férey et Hervé Marie ont été élus vice-présidents. Sébastien Amand, 42 ans, est loin
d’être inconnu dans le monde agricole manchois. Il s’est particulièrement investi dans la filière laitière et s’occupe de l’Organisation des Producteurs Lactalis du Bocage. Sébastien Amand lutte aussi depuis quelques années contre des politiques abusives de protection des captages d’eau dont les agriculteurs font les frais. Le nouveau président habite Juvigny le Tertre (sud-Manche). Il gère en GAEC des productions en viande laitière, bovine et céréales ainsi qu’un petit atelier lapins. Son nouveau bras droit, Jean-Michel Hamel, 46 ans, est lui aussi en GAEC à Gorges (centre-Manche) où il gère un atelier laitier et viande bovine. Jean-Michel Hamel est aussi en charge du dossier “étourneaux” dans lequel il s’est investi à fond. Investissement qui a payé puisque le ministère a décidé de reclasser ce volatile en nuisible.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
Publicité