Aller au contenu principal

Concours de pointage
Sept jeunes Manchois se qualifient pour le SIA

Après une année d’absence, le concours de pointage revient pour le plus grand plaisir des organisateurs, le comité des festivals et les jeunes, en quête d’une qualification pour le Salon international de l’agriculture à Paris. Sept jeunes décrochent leur billet après une finale départementale au lycée agricole de Saint-Hilaire-du-Harcouët le 2 décembre 2021.

C’est une tradition pour les établissements scolaires agricoles du département et le comité des festivals de se retrouver en fin d’année pour la finale départementale du concours de pointage. Auparavant, 750 jeunes de 15 à 25 ans participent aux épreuves organisées à l’échelle locale, d’arrondissement, dans les lycées, les MFR... Des épreuves de présélection pour la finale qui s’est déroulée le 2 décembre 2021 au lycée agricole de Saint-Hilaire-du-Harcouët pour 115 jeunes. « C’est important de voir des jeunes motivés par l’élevage », note Thierry Hulmer, président du comité des festivals.

Des jeunes motivés par l’élevage

Tout au long de l’après-midi, les jeunes ont donc procédé au pointage d’animaux. Certains ont participé à différentes races. Sur place, il y avait les animaux de l’exploitation, mais également une Blonde d’Aquitaine de l’élevage de Jean-Louis Amelant, et des ovins Avranchins de chez Jean-Pierre Cahorel. Des épreuves orchestrées par les techniciens de race et de la Chambre d’agriculture, mis à disposition auprès des associations de race. Chez les ovins, c’est Oriane Guiffard qui remporte sa qualification pour le SIA. Originaire de Bricquebec-en-Cotentin, elle est en terminale STAV au lycée agricole de Coutances. A 17 ans, elle frôle le doublé en race allaitante où elle se classe 2e derrière Apolline Bourdon. Cette dernière, originaire de Langrunes-sur-Mer, en 1re CGEA au lycée de Saint-Hilaire-du-Harcouët, est qualifiée pour le SIA dès sa première participation.

Deux en Normand et deux en Prim’Holstein

En Prim’Holstein, Alexis Roger et Alexandre Lebarbenchon, sont sélectionnés. A 18 ans, Alexandre, originaire de Sainte-Croix-Hague et étudiant à Saint-Lô Thère, s’est démarqué au concours d’arrondissement. En race Normande, c’est le timing qui a fait la différence et qui a souri à Thomas Lecourt et Coralie Perrey. Thomas Lecourt est déjà allé à Paris en 2020 en arrivant second. Étudiant à l’époque au lycée de Coutances, il est désormais installé à Couville. A l’aube de ses 24 ans, il prendra donc sa revanche en tentant une première place. Quant à Coralie Perrey, en 2e année de BTS Acse à Coutances, elle passera plusieurs jours à la capitale, non seulement pour défendre sa place au trophée du meilleur pointeur, mais aussi aux côtés de ses camarades dans le cadre du trophée des lycées. Hormis des lots fournis par les partenaires aux gagnants, un chèque de 15 euros a été remis à chaque participant.

 

Palmarès
Race allaitante (31 participants)
1. Apolline Bourdon, 72 pts, 2. Oriane Guiffard, 76 pts, 3. Enzo Simon, 88 pts, 4. Cécilia Lereddé, 94 pts, 5. Pierre-Louis Herbert, 104 pts.
Race Normande (34 participants)
1.Thomas Lecourt, 240 points, 2. Coralie Perry, 240 pts, 3. Angéline Laurence, 244 pts, 4. Léa Dubief, 244 pts, 5. Paul Guérault, 270 pts.
Race Prim’Hostein (32 participants)
1. Alexis Roger, 196 pts, 2. Alexandre Lebarbenchon, 206 pts, 3. François Lebouvier, 228 pts, 4. Camille Lahaye, 232 pts, 5. Maxime Aubril, 236 pts.
Race ovine (18 participants)
1.Oriane Guiffard 76 pts, 2. Audrey Cornille, 106 pts, 3. Léo Dupont, 110 pts, 4. Maxime Aubril, 114 pts, 5. Julien Patin, 116 pts.
 

Pointage équin : Tyra André-Cabrol va à Paris
Le centre équestre a accueilli une trentaine d’élèves de 5 établissements du département : MFR de Vains, MFR de Mortain, lycée agricole de Coutances, Montebourg et Saint-Hilaire pour le pointage de chevaux de selle et chevaux lourd. Pour les selles, ce sont les chevaux du centre équestre du Manoir qui ont été pointés. Monsieur Vasselin et Madame Bonnemason, juges régionaux selle français, ont établi les pointages de référence et expliqué les caractéristiques attendues de cette race aux jeunes. Pour les chevaux lourds, les élèves ont pointé de chevaux de trait ; des Cobs normands, provenant des élevages de Christophe Rallu et de messieurs Lerouxel et Loisel. Ces deux derniers ont réalisé les pointages de référence de la catégorie. Et c’est une élève du lycée agricole de la baie du Mont-Saint-Michel, Tyra André-Cabrol, qui se classe première toutes catégories et gagne donc son ticket pour Paris.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
coopération laitière, négociations commerciales
La coopération laitière lance une alerte
Dans le bras de fer commercial opposant distribution et transformation qui doit trouver son épilogue avant le 1er mars 2022, la…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Publicité