Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Session d’installation de la Chambre d’agriculture de l’Orne: des élus et un départ

La Chambre départementale a tenu sa session d’installation, jeudi 21 février. Le bureau a été élu. Si de nouveaux membres arrivent, Arnaud Besnard-Bernadac, directeur, a annoncé son départ à la retraite.

© JP

llll L’heure était à l’installation, jeudi 21 février, à la Chambre d’agriculture. L’assemblée a élu son président et les membres du bureau, sous le contrôle de Cécile Zaplana, sous-préfète d’Argentan. La liste JA+FDSEA a présenté Jean-Louis Belloche à la présidence, élu à la majorité absolue. « Je mesure une nouvelle fois toutes les responsabilités et devoirs qui me sont confiés face aux attentes de l’ensemble de la profession agricole. Nous avons œuvré lors de ces six dernières années, portés par la volonté d’être au service du développement agricole et rural de notre département avec engagement, combativité et détermination », a rappelé Jean-Louis Belloche.

Objectif Cap Normandie
Tous les membres du bureau ont été élus à bulletin secret, un par un (lire encadré ci-contre). Puis le président est revenu sur le projet Cap Normandie : « Nous portons avec Cap Normandie un projet régional majeur avec des ambitions communes : servir la proximité en renforçant dans les antennes les collaborateurs en capacité d’accompagner l’économie agricole locale ; développer l’activité au bénéfice des agriculteurs et des territoires, en portant et en accompagnant tous les types de projets ; monter en influence, notamment politique avec une montée en puissance des structures régionales ; améliorer notre performance en optimisant notre organisation ; consolider nos expertises par la mutualisation et la spécialisation ». L’ensemble des services et des collaborateurs sera intégré à la Cran en 2021. À l’échelle régionale, sept commissions (économie, entreprise, territoires, environnement, élevage, PV – agronomie, filières) et deux groupes spécifiques (agriculture biologique et changement climatique).
La Chambre départementale pilote une commission territoire-environnement et un groupe thématique emploi-formation. « Les groupes de travail peuvent évoluer selon les besoins », précise Jean-Louis Belloche.

Un binôme à la direction
À la fin de la session, Arnaud Besnard-Bernadac, directeur de la Chambre, a annoncé son départ à la retraite à partir de mi-mai. « Je salue l’engagement d’Arnaud, son travail exemplaire pendant huit ans. C’était un réel plaisir de travailler avec lui. Je te souhaite plein de bonnes choses pour l’avenir », a conclu Jean-Louis Belloche. Et le directeur de poursuivre : « je remercie l’ensemble des élus. J’ai quasiment toujours travaillé avec le monde agricole. J’ai apprécié la vraie complicité de notre binôme avec le président Jean-Louis Belloche pour porter haut les couleurs de la Chambre d’agriculture de l’Orne. »

Le bureau

Président : Jean-Louis Belloche.
Suppléant : Guillaume Larchevêque.
Suppléant APCA : Guillaume Larchevêque
Quatre vice-présidents : Guillaume Larchevêque, Jean-Christophe Aguinet, Laurence Lubrun, Jean-Pierre Prévost
Secrétaire : Damien Louvel
Six secrétaires adjoints : Marc Rogereau, Denis Génissel, Sylvie Lehugeur,
Joël Laumaillé, Alain Louvet, Florian Papin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
Publicité