Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

SICAMON - SEPTEMBRE 2006

SYNTHESE DES MARCHES DE LA SICAMON ST-PIERRE-SUR-DIVES (14) LIEUREY (27) SOLIGNY-LA-TRAPPE (61) SEMAINE DU 11 AU 15 SEPTEMBRE 2006 ANIMAUX MIS EN VENTE SUR LES 3 MARCHES AU CADRAN : 742 Bovins de viande : La tendance des cours est à la baisse en toutes catégories. Baisse surtout marquée dans les vaches de réforme sans qualité, " P ". Dans les marchandises bouchère la demande existe avec des tarifs également plus calmes. Bovins maigres : Demande toujours suivie en broutards et broutardes mais avec un plafonnement des cours voir une baisse en broutards trop légers et manquant de conformation. Marchés des veaux : Peu d’offre face à la demande. Cours reconduits. Marché des ovins : Les cours ont été facilement reconduits dans la catégorie des agneaux bien finis. Légère hausse des tarifs en très bonne brebis. Vente plus difficile en animaux manquant de qualité. EFFECTIFS BOVINS VIANDE : 54 BOEUFS VIANDE : AU KG VIF Bœufs normands kg vif " O " 1.33/1.48, Bœufs charolais kg vif " U " 1.83/1.88, Bœufs croisés kg vif " R " 1.50/1,77, Bœufs FFPN kg vif " O " 1.30, GENISSES VIANDE : AU KG VIF Génisses charolaises kg vif " U " 1.90, Génisses croisées kg vif " R " 1.60, TAUREAUX DE VIANDE : AU KG VIF Taureaux normands kg vif " O " 1.31, TAURILLONS VIANDE : AU KG VIF Taurillons normands kg vif " O " 1.48/ 1.56, Taurillons croisés kg vif " R " 1.71, VACHES VIANDE : AU KG VIF Vaches normandes kg vif " O " 1.25/1.40, Vaches charolaises kg vif " R " 1.60 /1.70, Vaches croisées kg vif " R " 1.50/1.66, Vaches FFPN kg vif " O " 1.13 /1.26, Vaches FFPN kg vif " P " 1.05/1.13. EFFECTIFS BOVINS MAIGRE : 141 BROUTARDS : Broutards charolais lourds 1000/1070, Broutards charolais légers 790/810, Broutards croisés lourds 950/1100, Broutards croisés légers 720/800, Broutards bl. Aquitaine lourds 1070/1120, Broutards salers légers 550/700, BROUTARDES : Broutardes charolaises 750/780, Broutarde charolaise légère cularde 1060, Broutardes croisées lourdes 710/720, Broutardes croisées légères 620/660, Broutardes bl. Aquitaine lourdes 1000 /1070, TAUREAUX D’HERBAGE : Taureaux limousins 1150, BŒUFS D’HERBAGE : Bœufs croisés 1170, Bœufs bl. Aquitaine 1200/1440, VACHES SUITEES : Vaches suitées charolaises 1480/1530, Vaches suitées croisées 1120/1560, GENISSES D’HERBAGE : Génisses croisées 800/1050. EFFECTIFS OVINS : 288 AGNEAUX : Agneaux lourds 90/116, Agneaux légers 80/95, Agnelles lourdes 65/80, Agneaux et Agnelles maigres 65/75, BREBIS : Brebis lourdes 55/70, Brebis légères 35/50, BELIERS : Béliers lourds 100/110, Béliers légers et jeunes 90/100. EFFECTIFS VEAUX : 8 ELEVAGE : Mâles croisés 380/420, ENGRAISSEMENT : Mâles normands 240/272, Mâles FFPN 208/214. SYNTHESE DES MARCHES DE LA SICAMON ST-PIERRE-SUR-DIVES (14) LIEUREY (27) SOLIGNY-LA-TRAPPE (61) SEMAINE DU 4 AU 8 SEPTEMBRE 2006 ANIMAUX MIS EN VENTE SUR LES 3 MARCHES AU CADRAN : 742 Bovins de viande : Apports plus faible sur l’ensemble des marchés. Maintien des tarifs dans l’ensemble des catégories viande. Bovins maigres : Principalement des broutard et broutardes. La vente a été fluide entraînant des tarifs facilement reconduits. La demande demeure supérieure à l’offre. Marchés des veaux : Cours reconduits. Marché des ovins : Belle présentation. La demande très bien suivie en agneaux et agnelles de poids correct et finis. Présentation importante en maigre. Les sujets inférieurs ont été plus difficiles à vendre. Tarifs reconduits en brebis. EFFECTIFS BOVINS VIANDE : 40 BOEUFS VIANDE : AU KG VIF Bœufs normands kg vif " O " 1.44/1.47, Bœufs charolais kg vif " U " 1.80/1.90, Bœufs croisés kg vif " R " 1.74/1.80, Bœufs FFPN kg vif " O " 1.28/1.30, GENISSES VIANDE : AU KG VIF Génisses normandes kg vif " R " 1.48/1.50, Génisses normandes kg vif " O " 1.41, Génisses charolaises kg vif " U " 1.95/2.00, Génisses charolaises kg vif Génisses croisées kg vif " R " 1.70/1.80, Génisses croisées kg net " U " 3.51 /3.80, TAUREAUX DE VIANDE : AU KG VIF Taureaux normands kg vif " O " 1.31, VACHES VIANDE : AU KG VIF Vaches normandes kg vif " O " 1.33/1.45, Vaches croisées kg vif " O " 1.31/1.40, Vaches croisées kg vif " R " 1.46/1.65, Vaches FFPN kg vif " O " 1.20/1.27. EFFECTIFS BOVINS MAIGRE : 87 BROUTARDS : Broutards charolais lourds 900/1000, Broutards charolais légers 780/930, Broutards croisés lourds 910/980, Broutards croisés légers 720/820, Broutards bl. Aquitaine légers 910/930, BROUTARDES : Broutarde charolaise légère 650/700, Broutardes croisées légères 650/700, VACHES D’HERBAGE : Vaches limousines 1140/1280, Vaches FFPN 600/650, VACHES SUITEES : Vaches suitées charolaises 1400/1680, Vaches suitées croisées 1370/1400. EFFECTIFS OVINS : 606 AGNEAUX : Agneaux lourds 90/106, Agneaux légers 75/88, Agnelles lourdes 74/84, Agneaux et Agnelles maigres 45/65, BREBIS : Brebis lourdes 45/64, Brebis légères 25/42, BELIERS : Béliers lourds 90/107, Béliers légers et jeunes 95/103. EFFECTIFS VEAUX : 9 ELEVAGE : Mâles normands 340/380, Femelles normandes 240, ENGRAISSEMENT : Mâles normands 224/272, Mâles FFPN 218/232.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
Publicité