Aller au contenu principal

Réglementation
Signalisation des tracteurs agricoles rentrant dans la catégorie “Convoi agricole de groupe A”

Depuis le 1er mars 2007, la réglementation concernant la circulation des engins et matériels agricoles a changé. Ainsi, votre tracteur agricole attelé avec des outils dépassant un certain gabarit devient un convoi agricole. Ce convoi doit être équipé d’une signalisation renforcée pour visualiser tout dépassement de gabarit.


Caractéristiques du convoi agricole de “Groupe A”
Les dimensions des convois du groupe A :
- plus de 2,55 m, avec un maximum de 3,5 m en largeur ;
- plus de 18 m avec un maximum de 22 m en longueur.
Au-delà de ces dimensions et dans la limite de 25 m en longueur et 4,50 m en largeur, on passe dans la catégorie “Groupe B”, avec véhicule d’accompagnement et responsable de convoi.
Le classement dans le groupe A est également conditionné par :
- le port d’un outil avant supérieur à 1 m de long ;
- le port d’un outil arrière dont la longueur est supérieure à 4 m ;
- par des équipements de lutte contre le tassement (pneus larges) : largeur maxi de 3,5 m pour les tracteurs et 3 m pour les remorques.

Signalisation
Au-delà de 2,55 m de largeur, il faut apposer 4 panneaux rouges et blancs aux extrémités latérales, à l'avant et à l'arrière. A défaut, 2 panneaux “double face” ou des feux d'encombrement peuvent être utilisés. Lorsque l'outil masque les feux obligatoires à l'arrière du tracteur, la signalisation doit être reportée sur l'outil (indicateurs de changement de direction, feux rouge...).
Pour les tracteurs équipés de jumelage ou de pneus larges dépassant le gabarit de 2,55 m, mais restant dans la catégorie A (3,5 m maximum), la signalisation ne s'impose pas si le dépassement est seulement dû aux pneumatiques .
Cette règle s’applique également aux véhicules remorqués (bennes, tonnes, épandeurs…) dans la limite de 3 m.

Pour les dépassements en longueur avec des outils portés (1 à 4 m à l'avant, 1 à 7 m à l'arrière)
- Il faut mettre 1 panneau (carré ou rectangulaire) ou une bande autocollante rouge et blanche à l'extrémité.
- Il faut apposer 1 panneau rouge et blanc de chaque côté de l'outil pour une longueur de 1 à 4 m ; 2 panneaux pour une longueur de 4 à 7 m. Dans les 2 cas, cette signalétique est renforcée par des catadioptres.
Enfin, n’oubliez pas que le “convoi agricole” doit circuler avec les feux de croisement allumés, de jour comme de nuit .
Christian SAVARY

Chambre d'Agriculture de la Manche
www.manche.chambagri.fr
c.savary@manche.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Publicité