Aller au contenu principal
Font Size

Réglementation
Signalisation des tracteurs agricoles rentrant dans la catégorie “Convoi agricole de groupe A”

Depuis le 1er mars 2007, la réglementation concernant la circulation des engins et matériels agricoles a changé. Ainsi, votre tracteur agricole attelé avec des outils dépassant un certain gabarit devient un convoi agricole. Ce convoi doit être équipé d’une signalisation renforcée pour visualiser tout dépassement de gabarit.


Caractéristiques du convoi agricole de “Groupe A”
Les dimensions des convois du groupe A :
- plus de 2,55 m, avec un maximum de 3,5 m en largeur ;
- plus de 18 m avec un maximum de 22 m en longueur.
Au-delà de ces dimensions et dans la limite de 25 m en longueur et 4,50 m en largeur, on passe dans la catégorie “Groupe B”, avec véhicule d’accompagnement et responsable de convoi.
Le classement dans le groupe A est également conditionné par :
- le port d’un outil avant supérieur à 1 m de long ;
- le port d’un outil arrière dont la longueur est supérieure à 4 m ;
- par des équipements de lutte contre le tassement (pneus larges) : largeur maxi de 3,5 m pour les tracteurs et 3 m pour les remorques.

Signalisation
Au-delà de 2,55 m de largeur, il faut apposer 4 panneaux rouges et blancs aux extrémités latérales, à l'avant et à l'arrière. A défaut, 2 panneaux “double face” ou des feux d'encombrement peuvent être utilisés. Lorsque l'outil masque les feux obligatoires à l'arrière du tracteur, la signalisation doit être reportée sur l'outil (indicateurs de changement de direction, feux rouge...).
Pour les tracteurs équipés de jumelage ou de pneus larges dépassant le gabarit de 2,55 m, mais restant dans la catégorie A (3,5 m maximum), la signalisation ne s'impose pas si le dépassement est seulement dû aux pneumatiques .
Cette règle s’applique également aux véhicules remorqués (bennes, tonnes, épandeurs…) dans la limite de 3 m.

Pour les dépassements en longueur avec des outils portés (1 à 4 m à l'avant, 1 à 7 m à l'arrière)
- Il faut mettre 1 panneau (carré ou rectangulaire) ou une bande autocollante rouge et blanche à l'extrémité.
- Il faut apposer 1 panneau rouge et blanc de chaque côté de l'outil pour une longueur de 1 à 4 m ; 2 panneaux pour une longueur de 4 à 7 m. Dans les 2 cas, cette signalétique est renforcée par des catadioptres.
Enfin, n’oubliez pas que le “convoi agricole” doit circuler avec les feux de croisement allumés, de jour comme de nuit .
Christian SAVARY

Chambre d'Agriculture de la Manche
www.manche.chambagri.fr
c.savary@manche.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité