Aller au contenu principal

Organisation du travail
Simplifier le pâturage au fil

Le troisième lauréat du Concours Trucs et astuces d’éleveurs 2012, a imaginé un système pour déplacer la clôture électrique de ses vaches laitières en un minimum de temps : la clôture mobile type “araignée”. Ce mois-ci, nous vous présentons cette nouvelle astuce qui permet de simplifier le travail saisonnier des producteurs de lait.

L’éleveur ingénieux, Didier Duedal, travaille au sein du GAEC les Pâtures sur la commune d’Orvaux dans l’Eure. C’est une ferme en polyculture élevage qui accueille du public en tant que ferme pédagogique. Les associés du GAEC ont toujours eu le souci de se faciliter la vie dans leur travail et mettent une foule de trucs et d’astuces en place sur leur lieu de travail. La clôture mobile type “araignée”, en plus d’être une bonne idée, leur a fait gagner une journée pour quatre personnes dans un parc de loisir, ainsi que la journée du service de remplacement pour pouvoir s’y rendre sereinement.Comment ça marche ?
Ce système a été réalisé pour faciliter le déplacement du fil électrique dans le cas de pâturage rationné par un fil avant, et ceci même en présence des vaches. Le système comprend deux chariots postés à chaque extrémité du fil mobile et des piquets roulants ou araignées disposés le long du fil tous les 30 mètres qui permettent de maintenir le fil à bonne hauteur et de le déplacer facilement. Les araignées ont été fabriquées artisanalement : un tube en PVC de quelques centimètres est traversé par le fil électrique, et trois piquets de 2 mètres en fibre de verre. Ils traversent le tube PVC et disposés en forme d’araignée. Le fil reste donc mobile tout en étant relié à l’électricité de la clôture pour une plus grande sécurité.Ce système s’adapte aussi aux pâtures non rectangulaires : une visseuse/dèvisseuse positionnée sur un des chariots ajuste la longueur et la tension du fil. Un compteur de distance permet de connaître avec précision la largeur de la bande libérée pour les animaux et donc un rationnement connu.Concours trucs et astuces d’éleveurs normands, du 4 février au 30 mars : participez et gagnez des week-ends de détente !
Vous souhaitez participer en 2013, vous êtes : éleveur, salarié, stagiaire ou apprenti dans un élevage, vous avez mis en œuvre un truc, une astuce pour vous simplifier le travail au quotidien. Votre astuce peut vous faire gagner un week-end, des journées de détente ou des places de spectacle… avec leurs journées de remplacement, ainsi que des places de cinéma. Téléchargez votre dossier de candidature sur le site internet de votre chambre d’agriculture ou sur www.normandie.chambagri.fr
La remise des prix aura lieu le 20 juin prochainau cours des Prairiales à La Blanche-Maison (50). 
Alors n’attendez plus pour concourir !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité