Aller au contenu principal

SOCAGRI : tendance à la Claas

Mercredi 21 septembre, à Montchevrel (61), se déroulait une journée présentation de la gamme tracteur Claas. Invités par la concession Socagri, Claas, Lemken et Grégoire-Besson ont fait tourner les machines devant plus de 200 personnes...

llll Accueillis dans un magnifique cadre, les amoureux de tracteurs en ont pris plein les yeux. Avec, en plus des tracteurs, des outils de travail du sol et des moissonneuses-batteuses, Claas a frappé fort.

Présentation

« La journée est basée principalement sur la présentation des tracteurs de Claas. Nous sommes partis sur la gamme complète en partant du plus gros (le Xérion, ici 425 chevaux), jusqu'au plus petit (le Atos, 70 chevaux) », signale Bernard Salesses, responsable commercial tracteurs et chargeurs télescopiques chez Claas France. Un panel de puissance et de modèles larges afin de correspondre au mieux à la clientèle présente sur l'événement. À l'ordre du jour, présentation des tracteurs, repas chaleureux et dans l'après-midi, démonstration des machines sur champs. « Ce genre de journée nous permet de nous rapprocher de nos clients. On se retrouve dans un superbe cadre, c'est on ne peut plus convivial », ajoute le responsable.

Xérion 4 000, ce monstre

« C'est le fer de lance des tracteurs de la gamme Claas », admet Bernard Salesses. Ce tracteur est, en terme de gabarit, un engin de grands espaces, adapté à toutes les conditions. « Vous pouvez très bien vous en servir sur champs avec une grande polyvalence, mais aussi pour d'autres domaines grâce à ses applications (broyage de bois et déneigement). Le Xérion tourne à des régimes très bas. On travaille sur le couple moteur, on n'utilise pas la puissance maximum. C'est la transmission qui travaille afin d'avoir le meilleur rendement pour la puissance motrice », ajoute-t-il. Aujourd'hui, ce tracteur est utilisé pour beaucoup de domaines différents (comme dans un certain nombre d'aéroports pour le déneigement par exemple).Avec son option de télégonflage, le tracteur adapte facilement la pression des pneus en fonction de la capacité de traction du tracteur. « On peut descendre à des pressions de 800 grammes afin de maximiser l'adhérence », termine le commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité