Aller au contenu principal

Agroalimentaire
Socopa Coutances recrute trente personnes

Pôle emploi et Socopa organisent une journée d’entretiens de recrutement mardi 3 novembre. Objectif : pourvoir les trente postes dont la société a besoin.

SOCOPA RECRUTE
De gauche à droite : Fanny Goron, responsable RH Socopa ; Isabelle Bonnet, responsable d’équipe Pôle emploi ; Annabelle Coquières, conseillère entreprise Pôle emploi ; Mickaël Canu, directeur du site Socopa de Coutances.
© DR

« Nous faisons face à une accélération des départs à la retraite dans les quatre, cinq prochaines années », révèle Mickaël Canu, directeur du site Socopa de Coutances, « ces salariés étaient arrivés dans les années 1980, au moment de l’agrandissement du site et ont fait toute leur carrière ici ». Parallèlement, une augmentation de l’activité incite la direction à embaucher à des postes de pareur, désosseur, opérateur d’abattage, conditionnement, tous en CDI. « Notre but n’est pas de faire de l’emploi précaire », défend Fanny Goron, responsable des ressources humaines.

Essayer

L’an dernier, la journée de recrutement avait attiré 120 candidats. « On ne demande aucun diplôme, poursuit Fanny Goron, juste des gens motivés, de l‘envie et du savoir-être ». Sans sélection préalable, tous les candidats pourront obtenir un rendez-vous mardi 3 novembre en s’inscrivant par téléphone.
L’entretien individuel aura lieu sur le site de Socopa, six recruteurs recevront les candidats dans la matinée. Pour les demandeurs d’emploi, une période d’immersion d’une semaine est prévue à l’issue de l’entretien. « Ça peut faire la différence et permet au candidat d’essayer », approuve Annabelle Coquières, conseillère entreprise Pôle emploi qui organise la journée de recrutement avec Socopa, « quand on dit opérateur d’abattage, on a une image dans la tête, alors que ce n’est pas forcément ça ».

Acquérir le savoir-faire

Pour démarrer, les sélectionnés suivront une formation rémunérée de six mois, un diplôme CAP Ouvrier de transformation des viandes en industrie à la clé. Les horaires sont en 2/8, 5 h-13 h ou 13 h-22 h, du lundi au vendredi. La rémunération est supérieure au Smic, « avec des avantages qui viennent avec l’ancienneté », appuie la DRH, soit le Smic + 60% au bout d’un an d’ancienneté. Socopa organise cette journée avec Pôle emploi pour la deuxième année consécutive, « grâce à ça, nous ne manquons pas de personnel. Nous voulons anticiper les départs à la retraite parce qu‘il faut deux ans pour acquérir le savoir-faire, c’est un vrai métier ».

Chiffres
540 personnes travaillent sur le site de Coutances
- 485 salariés en CDI
- 60 prestataires
30 000 tonnes de matières sont traitées chaque année
Le site génère 180 millions d’euros de chiffre d’affaires.
Pratique
Inscription aux entretiens de recrutement jusqu’au lundi 2 novembre au 02 33 76 33 33.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Claas, jaguar 990 TT
La Jaguar 990 TT : ce qu’en disent les chauffeurs
Dans la parcelle de Francis Martin et Mickaël Philippe à Sottevast (50), une vingtaine de collègues ont prêté main-forte aux…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
ABATTOIR ASH TEBA
Nouveau coup dur pour l’abattoir et Teba
Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites sur l’installation froid ont été détectées à l’Abattoir de Saint-…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
Publicité