Aller au contenu principal

Marché au cadran de Moyon
Son sort se joue le 19 juillet

Le 19 juillet, le sort du marché au cadran de Moyon, non loin de Saint-Lô, sera décidé lors d’une nouvelle assemblée générale, après celle du 21 juin. “Nous voulons responsabiliser nos adhérents en leur demandant 50 euros pour remonter la pente”. Une somme faible par rapport aux enjeux, “d’autant plus que dans les fermes, on nous demande de continuer. La balle est dans le camp des éleveurs, à eux de trancher le 19 juillet”.

Le 21 juin dernier, les dirigeants ont présenté un nouveau plan pour relancer le marché.
Le 21 juin dernier, les dirigeants ont présenté un nouveau plan pour relancer le marché.
© EC

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Après l’incendie en plaine de Caen, le fatalisme et les semis
Mardi 19 juillet 2022, un incendie a ravagé 230 ha dans la plaine de Caen. Geoffroy de Lesquen a perdu une parcelle de blé sur…
Publicité