Aller au contenu principal
Font Size

Colza
Sortie d’hiver : ne pas se précipiter pour retourner une parcelle

Les conditions d’automne 2009, particulièrement sèches sur le mois de septembre, ont induit soit des levées tardives (et donc des faibles croissances), soit des peuplements plus hétérogènes et plus faibles qu’attendus.

.
.
© DR

Un état des cultures a été mis à jour pour votre région (www.cetiom.fr/index.php?id=
1003) et vous permet de mieux appréhender l’état des colzas à la mi-février, notamment au regard des faibles croissances ou des hétérogénéités observées.
En cas de gros colzas, pour peu que le peuplement soit au moins de 5 pieds/m², avec des pivots déjà bien développés (minimum de 4 à 6 mm de diamètre) et des plantes bien réparties, on conservera la culture. Le potentiel de ramification de la plante est fort.
Si les peuplements sont
irréguliers, avec moins de 10 pieds/m² pour les meilleures zones, des plantes chétives et en retard phénologiquement (moins de 6 feuilles), on peut envisager un retournement, pour peu qu’une alternative existe en culture de printemps (tableau 1).

Attention au coût
Le retournement d’une parcelle coûte cher (temps, semences…) et des contraintes existent selon le désherbage réalisé (tableau 2). Par ailleurs, il n’est pas toujours certain que la marge dégagée par la culture de remplacement soit supérieure à celle que produira la culture de colza conservée.
Plus que jamais, il conviendra bien entendu d’adapter la fertilisation azotée au potentiel de la culture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité