Aller au contenu principal

SOURDEVAL - AOUT 2008

Mardi 26 août Effectif total : 316 animaux dont 111 veaux, 205 ovins. Veaux : bonne ambiance de marché avec la présence de nombreux visiteurs, curieux ou intéressés par le négoce. Offre de veaux de qualité en normands et frisons et de croisés supérieurs à des cours reconduits. Ovins : prix maintenus, grosse demande en béliers de reproduction. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 90 à 95, bons 100 à 110 115, sup 120, 1 extra à 130, races normandes femelles 1 très bonne à 168, mâles bien conformés 206, 213, 220, choisis de 1ère qualité 230 à 240, sujets racés ou d’avenir 250 à 260. Croisés charolais mâles moyens 340 à 350, bien conformés 366 à 381, sup 1 extra à 488, femelles ordinaires 335, 350, 1 très bonne à 380. Taupe femelle 244. Bleus Belges : mâles bons 366 à 380, 400, 412, sup 430, 440 et 457, 1 extra 564, femelles convenables 335, 350 et 366. Veaux d’engraissement : tout venant 80-90 à 100, taupes et souris 150 à 170, petits frisons 85 à 90, bons 100 à 110, supérieurs 115 à 120, mâles normands et divers croisés 185 à 195, convenables 200 à 205, supérieurs 210 à 215. Croisés charolais et limousins 250 à 270 e. Ovins : 205 - brebis de réforme moyennes 30 à 35, bonnes 40 à 46, sup. de 50 à 55, gerces de reproduction : 90 à 95, sup 100 à 110, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-85 et 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,70 e. Béliers de reproduction suivant qualité 100, 110, 115, sup 125, 130, 135, quelques roussins de 110 à 115. Mardi 19 août Effectif total : 442 animaux dont 115 veaux, 327 ovins. La foire aux moutons et le marché aux veaux ont connu un record de visiteurs. De nombreuses transactions. Veaux : Offre de veaux de qualité en normands et frisons, quelques croisés d’élevage extra. Toutes les races ont des cours reconduits. Ovins : gros apport pour la 1ère foire aux moutons. Cours maintenus en sujets de boucherie. Demande active en gerces de l’année et en béliers de reproduction. Veaux d’élevage : frisons mâles inférieurs 80 à 95, bons 100, 110, 115, sup 120 à 130, races normandes femelles bonnes 183 à 206, extra 229, mâles bien conformés 200, 210, 230, choisis de 1ère qualité 244 à 260, sujets racés ou d’avenir 267. Croisés charolais mâles convenables 351 à 366, 1 Blond d’Aquitaine très bon 450, croisées charolaises femelles bonnes 350, 365 1 exception extra 534. Croisés limousins : femelles convenables 373 à 380. Veaux d’engraissement : tout venant 80-90 à 100 , petits frisons 80 à 90, bons 100 à 115, supérieurs 120 à 130, mâles normands et divers croisés 190 à 195, convenables 200 à 205, supérieurs 210 à 220. Croisés charolais 250, 270 e. Taupes et souris 150, 160 et 170. Ovins : 327 - brebis de réforme moyennes 30 à 35, bonnes 40 à 46, sup. de 50 à 55, gerces de reproduction : 85 à 90, 95, sup 100 à 115, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-85 et 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,70 e. Béliers de reproduction suivant qualité 90, 100, 110, 115, sup 120, 130, 135, quelques roussins de 110 à 115. Moutons d’herbage à finir 50, 55 et 60 euros. Mardi 5 août Effectif total : 490 animaux dont 112 veaux, 362 ovins, 16 porcelets. Présence de nombreux visiteurs. Veaux : stabilité des cours en veaux de toutes catégories. Seuls les meilleurs sujets d’élevage sont bien côtés. Un peu de relève. Ovins : bonne ambiance commerciale. Offre d’un effectif inhabituel à des prix bien maintenus. Veaux d’élevage : frisons inférieurs 85 à 95, bons 105, 115, 120, sup 125 à 130, races normandes femelles bonnes 198 à 206, mâles bien conformés 190, 200, 215, choisis de 1ère qualité 230 à 244, 265, sujets racés ou d’avenir 280 à 290. Croisés charolais mâles moyens 350 à 366, bien conformés 380 à 396, 412, supérieurs 473, 488, femelles bonnes 350, 380 à 396, 1 extra à 427. Croisés limousins mâles : convenables 305 à 335, sup 373, femelles 1 bonne à 320. Bleus Belges : mâles bons 396 à 412, 1 sup extra 473. Veaux d’engraissement : tout venant 75-85 à 100 , petits frisons 85 à 100, bons 105 à 115, supérieurs 125 à 130, mâles normands et divers croisés 185 à 190, convenables 200 à 205, supérieurs 210 à 220. Croisés charolais 250, 270 e. Taupes et souris 150 et 160. Ovins : 362 - brebis de réforme 30 à 40 et 46, sup. de 50 à 55, petites gerces : 53, 60 à 65 et 69, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-86 et 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,70 e. Béliers de reproduction suivant qualité 91, 100, 110, 115 à 120, supérieur 130 à 137. Porcelets (16) : 32 à 35 kg 80 à 85.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité