Aller au contenu principal

SOURDEVAL - AVRIL 2007

Effectif total : 278 animaux dont 158 veaux, 94 moutons, 26 agneaux. Veaux : cours à peine maintenus en toutes catégories, apport de qualité, bonne demande. Ovins : cours sensiblement identiques aux marchés précédents. Baisse en agneaux de boucherie. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 175 à 191, bons 213, 221, extra 229, races normandes femelles convenables 183 à 198, bonnes 213, très bonnes 229, mâles bien conformés 290 à 305, choisis de première qualité 320 à 335. Croisés charolais mâles moyens 351 à 366, bien conformés 381 à 396, sup 412 à 427 e, femelles moyennes 335 à 366, conv 381 à 396. Croisés limousins mâles moyens 335 à 351, bons 366 à 381, très bons 396 à 412, femelles moyennes 320 à 335, bonnes 351 à 381. Taupe moy mâle 290 à 305, souris moy mâle 259 à 274. Bleus belges mâles bons 412, 427, 1 extra 473, femelles moy 381, bonnes 396 à 412, sup 442. Veaux d’engraissement : tout venant 107 à 122, petits frisons 160 à 175, bons 183 à 191 e, supérieurs 198 à 221, mâles normands moyens 191 à 206 e, convenables 221 à 259 e, supérieurs 274 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53, sup 69 e, gerces de qualité 91, brebis suitées de 2 agneaux 183, suitée 1 agneau 122 à 130, agneaux de boucherie 76, 84 et 99 suivant poids et qualité, le kg net 4,50 à 6,5 e. Mardi 17 avril Effectif total : 248 animaux dont 146 veaux, 69 moutons, 18 agneaux, 15 porcs. Veaux : cours stables avec légère plus value en frisons. Bonne demande et transactions faciles en sujets de qualité. Ovins : cours tout juste reconduits. Porcelets : prix habituels. Veaux d’élevage : femelles frisonnes 1 extra excep 198, mâles moyens 168 à 191, bons 213 à 229, except 236, races normandes femelles convenables 198 à 213, très bonnes 229, mâles bien conformés 305 à 328, choisis de première qualité 335 à 358. Croisés charolais mâles moyens 351 à 366, bien conformés 381 à 396, sup 412 à 427, 1 extra 450 et 1 exception 488 e, femelles moyennes 335 à 366, conv 381, bonnes 396 à 412. Croisés limousins mâles moyens 335 à 351, bons 366 à 381, bien conformés 396 à 412, femelles moyennes 320 à 335, bonnes 351 à 366,. Taupe mâle 381, souris mâle 412. Bleus belges mâles 1 convenable 442, femelles 1 ordinaire 412. Veaux d’engraissement : tout venant 107 à 122 et 130, petits frisons 160 à 175, bons 183 à 198 e, supérieurs 206 à 221, mâles normands moyens 198 à 229 e, convenables 236 à 267 e, supérieurs 282 à 305. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 69 e, brebis suitées de 2 agneaux 185 et 188 suivant race, suitée 1 agneau 122, agneaux de boucherie petits 69, moyens 77 à 85, très bons 85 à 90 soit le kg net 4,57 à 4,88 e. 18 agneaux de lait le kg net de viande 7 ; 7,5 euros. Porcelets : 35/40 kg 76 à 80. Plants de pommiers à cidre hautes tiges 15 à 16 e, plants de pommiers greffés de table 19 à 22 e, plants de poiriers greffés de table 23 e. Mardi 10 avril Effectif total : 237 animaux soient 125 veaux, 83 ovins, 24 agneaux, 5 porcs. Veaux : cours stables, bon maintien des prix en frisons, apport insufisant, présentation de sujet de bonne qualité habituelle. Ovins : cours reconduits. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 168 à 183, bons 191 à 206, lourds 213, races normandes femelles convenables 198 à 213, très bonnes 229, mâles normands moyens 305 à 328, choisis de première qualité 335 à 351, sujets racés ou d’avenir exception à 366. Croisés charolais mâles moyens 351 à 366, bien conformés 381 à 396 e, femelles moyennes 335 à 366, bonnes 381, 396, 2 sujets charolaises prures 473. Croisés limousins mâles moyens 335 à 351, bien conformés 366 à 381, bonne conformation 404, femelles moyennes 320 à 335, bonnes 366. Bleus belges mâles 2 sujets bien conformés à 412, 1 sup 457. Veaux d’engraissement : tout venant 107 à 122 et 130, petits frisons 160 à 168, bons 175 à 198 e, supérieurs 206 à 213, mâles normands moyens 206 à 236 e, convenables 244 à 274 e, supérieurs 290 à 305. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 69 e, brebis suitées de 2 agneaux 191 et 198 suivant race et qualité, suitée 1 agneau 152, agneaux de boucherie petits 69, moyens 77 à 85, très bons 86 à 91 soit le kg net 4,57 à 4,88 e. 24 agneaux de lait le kg net de viande 7 ; 7,5 et 8 euros. Porcelets : 35/40 kg 76 à 80. Plants de pommiers à cidre hautes tiges 15 à 16 e, plants de pommiers greffés de table 19 à 22 e, plants de poiriers greffés de table 23 e. Mardi 3 avril Effectif total : 303 animaux dont 137 veaux, 126 ovins et 28 agneaux et 12 porcelets. Veaux : cours maintenus en toutes catégories, présentation de sujets de qualité courante. Bonne demande, marché actif. Ovins : bon effectif, bon commerce en agneaux de Pâques. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 168 à 183, bons 191 à 206, lourds 213, 221, races normandes femelles convenables 198 à 213, très bonnes 229 à 236, mâles normands moyens 305 à 313, choisis de première qualité 328 à 351, sujets racés ou d’avenir 2 exceptions à 366. Croisés charolais mâles moyens 351 à 366, bien conformés 381 à 396 e, femelles moyennes 335 à 366, bonnes 381, 1 extra d’exception 396. Croisés limousins mâles moyens 335 à 351, bien conformés 366 à 381, femelles moyennes 320 à 335, bonnes 366. Bleus belges mâles de bonne conformation 1 à 427, souris mâles et femelles 351, 366 et 381, femelle 1 de bonne conformation à 412. Veaux d’engraissement : tout venant 107 à 122 et 130, petits frisons 160 à 168, bons 175 à 198 e, supérieurs 206 à 213, mâles normands moyens 213 à 236 e, convenables 252 à 274 e, supérieurs 290 à 305. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 69 e, brebis suitées de 2 agneaux 191 et 198 suivant race et qualité, suitée 1 agneau 152, agneaux de boucherie petits 69, moyens 77 à 85, très bons 86 à 91 soit le kg net 4,57 à 4,88 e. 28 aneaux de lait le kg net de viande 7 ; 7,5 et 8 euros. Porcelets : 35/40 kg 76 à 80. Plants de pommiers à cidre hautes tiges 15 à 16 e, plants de pommiers greffés de table 19 à 22 e, plants de poiriers greffés de table 23 e.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité