Aller au contenu principal

SOURDEVAL - DECEMBRE 2006

Mardi 19 décembre Effectif total : 331 animaux dont 177 veaux, 133 ovins, 21 porcelets. Veaux : marché actif avec des cours à la hausse de 10 à 15 euros en toutes catégories. Bonne vente. Ovins : transactions faciles à des cours juste maintenus. Porcelets : prix habituels. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 137 à 152, supérieures 175, mâles moyens 168 à 183, bons 191, supérieurs 206 à 213, races normandes femelles ordinaires 229 à 244, bonnes 259 à 274, mâles normands moyens 305 à 320, choisis de première qualité 335 à 351 e, sujets racés ou d’avenir sans exception 366 à 381. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 442 à 457 e, Femelles courantes 396 à 412, bonnes 427 à 442, taupes ordinaires 320. Croisés limousins mâles moyens 381 à 396, bons 427 à 442, femelles moyennes 381 à 396, bonnes 412 à 427, 1 sup 442. Bleus belges mâles convenables 442 à 457, sup extra 534, femelles ordinaires 412 à 427. Veaux d’engraissement : tout venant 137 à 175 e, petits frisons 160 à 175, bons 183 à 198 e, supérieurs 206 à 213 e, mâles normands moyens 252 à 259 e, convenables 267 à 282 e, supérieurs 290 à 305. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, sup 69, jeunes gerces et agneaux de boucherie 85, 88, bonnes 91 à 97, extra 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 91, 107 et 110 suivant la qualité de la viande. Porcelets : 35/38/40 kg 76 à 80 suivant poids. Mardi 12 décembre Effectif total : 305 animaux dont 145 veaux, 145 ovins, 15 porcelets. Veaux : marché bien animé à des cours soutenus. Grosse demande en veaux de toutes catégories ce qui justifierait un apport supérieur. Ovins : bon approvisionnement, transactions faciles à des cours maintenus. Porcelets : cours habituels. Veaux d’élevage : femelles frisonnes bonnes 137 à 152, 1 exception 175, mâles moyens 152 à 168, bons 191 à 206, excep 213, races normandes femelles ordinaires 229, convenables 244 à 259, 1 sup 305, mâles moyens 290 à 305, choisis de première qualité 335 à 351 e, sujets racés ou d’avenir 366 à 373. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 419 à 427 e, supérieurs 442 à 457, Femelles moyennes 381 à 396, bonnes 412 à 427, taupes ordinaires 305 à 335, 1 bon 366, 1 souris mâle 355. Croisés limousins mâles moyens 366 à 381, bonne conformation 427, 1 extra 488, femelles moyennes 351 à 366, bonnes 396 à 412. Bleus belges mâles bonne qualité 457 à 488, très bons 518, un extra 534, femelles bonnes 412 à 427. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 175 e, petits frisons 152 à 168, bons 175 à 198 e, supérieurs 206 à 213 e, mâles normands moyens 236 à 259 e, convenables 267 à 274 e, supérieurs 282 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, jeunes gerces et agneaux de boucherie 85, 88, bons 91 à 96, extra 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 99 à 107. Porcelets : 35/38 kg 76 à 80 suivant poids. Mardi 5 décembre Effectif total : 280 animaux dont 178 veaux, 84 ovins, 18 porcelets. Veaux : bon commerce, cours maintenus en toutes catégories avec plus value en sujets supérieurs et exceptionnels. Ovins : bonne demande à des cours soutenus particulièrement en sujets de boucherie. Porcelets : cours reconduits. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 107, bonnes 122 à 130, mâles moyens 152 à 175, bons 191 à 198, sup 213, races normandes femelles ordinaires 229, convenables 244 à 259, mâles moyens 290 à 305, choisis de première qualité 335 à 358 e, sujets racés ou d’avenir 366 à 381. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 427 à 442 e, supérieurs 457 à 488, 1 sujet extra 534, Femelles moyennes 381 à 396, bonnes bonne conformation 412 à 427. Croisés limousins mâles ordinaires 366 à 381, bons 396 à 412, 1 extra 457, femelles 351 à 366, 381, bien conformées 396 à 412, souris moyenne 358 à 366. Bleus belges mâles ordinaires 427 à 442, convenables 457 à 488, 503, supérieurs 534, 549, 1 exceptionnel 564, femelles convenables 396 à 412, 1 très bonne 457. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 175 e, petits frisons 145 à 168, bons 175 à 198 e, supérieurs 206 à 213 e, mâles normands moyens 236 à 252 e, convenables 259 à 267 e, supérieurs 274 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, jeunes gerces et agneaux de boucherie 85, 88, bons 91 à 98, extra 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 99 à 107. Porcelets : 35/38 kg 76 à 80 suivant poids.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité