Aller au contenu principal
Font Size

SOURDEVAL - DECEMBRE 2006

Mardi 19 décembre Effectif total : 331 animaux dont 177 veaux, 133 ovins, 21 porcelets. Veaux : marché actif avec des cours à la hausse de 10 à 15 euros en toutes catégories. Bonne vente. Ovins : transactions faciles à des cours juste maintenus. Porcelets : prix habituels. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 137 à 152, supérieures 175, mâles moyens 168 à 183, bons 191, supérieurs 206 à 213, races normandes femelles ordinaires 229 à 244, bonnes 259 à 274, mâles normands moyens 305 à 320, choisis de première qualité 335 à 351 e, sujets racés ou d’avenir sans exception 366 à 381. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 442 à 457 e, Femelles courantes 396 à 412, bonnes 427 à 442, taupes ordinaires 320. Croisés limousins mâles moyens 381 à 396, bons 427 à 442, femelles moyennes 381 à 396, bonnes 412 à 427, 1 sup 442. Bleus belges mâles convenables 442 à 457, sup extra 534, femelles ordinaires 412 à 427. Veaux d’engraissement : tout venant 137 à 175 e, petits frisons 160 à 175, bons 183 à 198 e, supérieurs 206 à 213 e, mâles normands moyens 252 à 259 e, convenables 267 à 282 e, supérieurs 290 à 305. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, sup 69, jeunes gerces et agneaux de boucherie 85, 88, bonnes 91 à 97, extra 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 91, 107 et 110 suivant la qualité de la viande. Porcelets : 35/38/40 kg 76 à 80 suivant poids. Mardi 12 décembre Effectif total : 305 animaux dont 145 veaux, 145 ovins, 15 porcelets. Veaux : marché bien animé à des cours soutenus. Grosse demande en veaux de toutes catégories ce qui justifierait un apport supérieur. Ovins : bon approvisionnement, transactions faciles à des cours maintenus. Porcelets : cours habituels. Veaux d’élevage : femelles frisonnes bonnes 137 à 152, 1 exception 175, mâles moyens 152 à 168, bons 191 à 206, excep 213, races normandes femelles ordinaires 229, convenables 244 à 259, 1 sup 305, mâles moyens 290 à 305, choisis de première qualité 335 à 351 e, sujets racés ou d’avenir 366 à 373. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 419 à 427 e, supérieurs 442 à 457, Femelles moyennes 381 à 396, bonnes 412 à 427, taupes ordinaires 305 à 335, 1 bon 366, 1 souris mâle 355. Croisés limousins mâles moyens 366 à 381, bonne conformation 427, 1 extra 488, femelles moyennes 351 à 366, bonnes 396 à 412. Bleus belges mâles bonne qualité 457 à 488, très bons 518, un extra 534, femelles bonnes 412 à 427. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 175 e, petits frisons 152 à 168, bons 175 à 198 e, supérieurs 206 à 213 e, mâles normands moyens 236 à 259 e, convenables 267 à 274 e, supérieurs 282 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, jeunes gerces et agneaux de boucherie 85, 88, bons 91 à 96, extra 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 99 à 107. Porcelets : 35/38 kg 76 à 80 suivant poids. Mardi 5 décembre Effectif total : 280 animaux dont 178 veaux, 84 ovins, 18 porcelets. Veaux : bon commerce, cours maintenus en toutes catégories avec plus value en sujets supérieurs et exceptionnels. Ovins : bonne demande à des cours soutenus particulièrement en sujets de boucherie. Porcelets : cours reconduits. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 107, bonnes 122 à 130, mâles moyens 152 à 175, bons 191 à 198, sup 213, races normandes femelles ordinaires 229, convenables 244 à 259, mâles moyens 290 à 305, choisis de première qualité 335 à 358 e, sujets racés ou d’avenir 366 à 381. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 427 à 442 e, supérieurs 457 à 488, 1 sujet extra 534, Femelles moyennes 381 à 396, bonnes bonne conformation 412 à 427. Croisés limousins mâles ordinaires 366 à 381, bons 396 à 412, 1 extra 457, femelles 351 à 366, 381, bien conformées 396 à 412, souris moyenne 358 à 366. Bleus belges mâles ordinaires 427 à 442, convenables 457 à 488, 503, supérieurs 534, 549, 1 exceptionnel 564, femelles convenables 396 à 412, 1 très bonne 457. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 175 e, petits frisons 145 à 168, bons 175 à 198 e, supérieurs 206 à 213 e, mâles normands moyens 236 à 252 e, convenables 259 à 267 e, supérieurs 274 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, jeunes gerces et agneaux de boucherie 85, 88, bons 91 à 98, extra 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 99 à 107. Porcelets : 35/38 kg 76 à 80 suivant poids.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Publicité