Aller au contenu principal

SOURDEVAL - FEVRIER 2008

Mardi 26 février Effectif total : 234 animaux dont 123 veaux et 77 ovins, 22 agneaux et 12 porcelets. Ambiance commerciale plus active. Offre de veaux normands et frisons de qualité à des cours en légère plus value. Prix habituels en croisés. Bonne vente. Ovins : présentation de brebis suitées, cours stables. Porcelets : quelques ventes aux prix habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 135, 145, bons 150, 160, sup 168 à 175, races normandes femelles bonnes 213 à 220, mâles bien conformés 206 à 215 e, choisis de 1ère qualité 230, 260, sujets racés ou d’avenir 290, extra 305. Croisés charolais mâles moyens 355 à 366. Femelles moyennes 343 à 350, une très bonne 420. Croisés limousins mâles moyens 320 à 330, femelles convenables 320 à 330 et 335. Bleux Belges mâles supérieurs 404, femelles bonnes 396. Veaux d’engraissement : tout venant 91 à 95 et 107, petits frisons 107 à 130, bons 140 à 150, supérieurs 160 à 168, mâles normands moyens 170 à 185, convenables 195 à 200, supérieurs 205 à 210, taupes 170 à 200, souris 168 à 198 e. Ovins : brebis de réforme 38 à 45, brebis suitées de 2 agneaux 180, 190 et 200,d’un agneau 130 à 150 suivant grosseur, agneaux de boucherie 69 à 75 soit le kg net de viande 4,60 à 4,80 e suivant poids et qualité, béliers de réforme 84 à 91, très bons 100 e. Plants de pommiers à cidre greffés de tête 18 e, de pied 16 e, de pommiers à couteau greffés 23 e. Mardi 19 février Effectif total : 215 animaux dont 143 veaux et 72 ovins. Veaux : stabilité pour ce marché en effectif et en cours tout juste maintenus. Transactions faciles pour les sujets de qualité, très lentes pour les sujets ordinaires. Cependant vente complète. Ovins : prix et offre stable. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 125, 135, bons 140 à 150, sup 155 à 168, races normandes femelles bonnes 206, mâles bien conformés 198 à 213 e, choisis de 1ère qualité 235, 260, 1 supérieur extra 290. Croisés charolais mâles moyens 366 à 380, bien conformés 400 à 412, supérieur extra 457. Femelles moyennes 335 à 350. Croisés limousins mâles bons 412, femelles convenables 380 à 396, souris mâles à 366. Bleux Belges mâles bons 412 et 442, 1 sup extra 457, femelles bonnes petites 305 à 335. Veaux d’engraissement : tout venant 91 à 95 et 100, petits frisons 110 à 125, bons 135 à 150, supérieurs 155 à 165, mâles normands moyens 175 à 185, convenables 195 à 200, supérieurs 205 à 210, taupes 170 à 200 e. Ovins : brebis de réforme 38 à 45, brebis suitées de 2 agneaux présentées 200, agneaux de boucherie 69 à 75 soit le kg net de viande 4,60 à 4,80 e suivant poids et qualité, béliers de réforme 84 à 91, très bons 100 e. Plants de pommiers à cidre greffés de tête 18 e, de pied 16 e, de pommiers à couteau greffés 23 e. Mardi 12 février Effectif total : 218 animaux dont 143 veaux et 75 ovins. Veaux : bonne demande, meilleure activité commerciale, cours facilement reconduits avec une hausse de 10 à 15 euros en toutes catégories. Un peu de relève en qualité très ordinaire. Ovins : meilleure demande et cours maintenus. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 130, 140, bons 145 à 155, sup 160 à 175, races normandes femelles bonnes 191, mâles bien conformés 205 à 215 e, choisis de 1ère qualité 235, 255. Croisés charolais mâles moyens 366 à 380, bien conformés 396 à 412, supérieurs 427 à 440, 1 extra 488. Femelles moyennes 350 à 360, 366, bonnes 370 à 396, souris mâles à 427. Bleux Belges mâles bons 412. Veaux d’engraissement : tout venant 91 à 99 et 107, petits frisons 115 à 130, bons 140 à 150, supérieurs 155 à 165, mâles normands moyens 180 à 190, convenables 195 à 200, supérieurs 205 à 215, taupes 145 à 155 e. Ovins : brebis de réforme 38 à 46, brebis suitées de 2 agneaux présentées 200, agneaux de boucherie 69 à 75 soit le kg net de viande 4,60 à 4,80 e suivant poids et qualité, béliers de réforme 84 à 91 e. Plants de pommiers à cidre 18, de pommiers de table 23. Mardi 5 février Effectif total : 175 animaux dont 135 veaux et 40 ovins. Veaux : ambiance commerciale calme, plutôt morose, présentation de veaux dans l’ensemble de qualité ordinaire. Prix en baisse et de la relève. Ovins : peu de demande, cours à peine maintenus sauf en qualité boucherie. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 120, bons 130 à 140, sup 145 à 150, races normandes femelles 195 à 198, mâles bien conformés ordinaires 198 à 220 e, choisis de 1ère qualité 230, 244, sujets racés ou d’avenir 1 exception 320. Croisés charolais mâles moyens 330 à 345, bien conformés 358 à 373, supérieurs 381 à 395, exception extra 457. Femelles moyennes 335 à 350, 1 extra 412. Croisés Limousins femelles 2 sup extra à 412 pièce. Bleux Belges mâles 2 petits ordinaires 250. Veaux d’engraissement : tout venant 91 à 99 et 107, petits frisons 90 à 110, bons 125 à 140, supérieurs 145 à 150, mâles normands moyens 175 à 185, convenables 190 à 200, supérieurs 200 à 210 e. Ovins : brebis de réforme 38 à 45, agneaux de boucherie 69 à 75 soit le kg net de viande 4,60 à 4,80 e suivant poids et qualité, béliers de réforme 84 à 91 e.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité