Aller au contenu principal

SOURDEVAL - FEVRIER 2009

Mardi 24 février Effectif total : 168 animaux dont 109 veaux, 46 ovins et 13 porcelets. Tendance : Veaux cours tout juste maintenus en veaux supérieurs, demande plus active en frisons et en normands aux prix habituels. Ovins : commerce calme et cotation reconduite. Porcelets : transactions et cours sans changement. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 100, 110 et 120, bons 130 à 140, 145, 150, exception 160, races normandes mâles bien conformés 213 à 230 et 235, choisis de 1ère qualité 240 à 244 et 250, sujet racés ou d’avenir 274 à 282, Croisés charolais mâles moyens 330 à 345, bien conformés 381 à 396, supérieurs à 473, femelles moyennes 335 à 350, bonnes à 381, souris mâle bon 320, Bleus Belges : mâles bons 412, femelles moyennes 350, supérieures 442. Veaux d’engraissement : taupes et souris 150, 200, tout venant inférieurs 70 à 90, petits frisons 90 à 100, bons 110 à 120, supérieurs 130 à 145, mâles normands et divers 170 à 180, convenables 190 à 200, supérieurs 210 à 225,normande femelle 150, croisés charolais et limousins 200, 230 et 260. Ovins : - 46 - brebis de réforme 30 à 36, bonnes 38 à 48, gerces de boucherie bonnes 80 à 90, agneaux de boucherie moyens 75 à 85, plus lourds 90 et 95, sup 100 soit le kg net de viande 4,60 à 4,90 e. Porcelets : -13- 40/45 kg 80 à 85 euros. Plants de pommiers greffés à couteau 23, greffés hautes tiges à cidre 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, plants de pommiers hautes tiges à cidre 15. Mardi 17 février Effectif total : 181 animaux dont 110 veaux, 57 ovins et 14 porcelets. Tendance : Veaux marché actif avec une offre de bons sujets croisés. Légère hause et demande en frisons. Cours discutés en veaux de moyenne qualité. Ovins : commerce calme à de prix reconduits. Porcelets : quelques transactions. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 90 à 100, bons 115 à 120, 130, supérieurs 140, 150, races normandes mâles bien conformés 213 à 230, choisis de 1ère qualité 244 à 252, Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 366 à 412, supérieurs extra 534, femelles moyennes 340 à 350, bonnes à 366. Croisés limousins mâles petits 350, 360, sup 427, souris mâle 412. Bleus Belges : mâles petits 335 à 360, supérieurs 442 et 503, femelles supérieures extra 442 et 503. Veaux d’engraissement : taupes et souris 150, 200, tout venant inférieurs 60 à 80, petits frisons 80 à 90, bons 100 à 110, supérieurs 120 à 130, mâles normands moyens et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 205, supérieurs 210 à 230, croisés charolais et limousins 200, 230 et 260. Ovins : 57 - brebis de réforme 30 à 36, bonnes 38 à 46, gerces de boucherie bonnes 80 à 90, agneaux de boucherie moyens 75 à 85, plus lourds 90 et 95, sup 100 soit le kg net de viande 4,60 à 4,90 e. Béliers de réforme convenables 75 à 80, 1 brebis avec 2 agneaux présentée à 213 euros. Porcelets : 40/45 kg 82 à 85 euros. Plants de pommiers greffés à couteau 23, greffés hautes tiges à cidre 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, plants de pommiers hautes tiges à cidre 15. Mardi 10 février Effectif total : 141 animaux dont 77 veaux, 51 ovins et 13 porcelets. Tendance : en veaux apport insuffisant pour la demande. Cours reconduits en bons sujets, prix inférieurs en veaux maigreux. Ovins : commerce calme à la côte habituelle. Porcelets : bonne vente. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 90 à 100, bons 110 à 120, supérieurs 130, exceptions 145 à 150, races normandes mâles bien conformés 213 à 230, choisis de 1ère qualité 240 à 250, sujets racés ou d’avenir 274, 1 exception 320. Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 366 à 396, supérieurs à 442, femelles moyennes 330 à 340, 2 très bonnes à 450. Croisés limousins mâles petits 328, 335, 350, sup 427, souris mâle 366. Bleus Belges : mâles petits convenables 335 à 351, 1 supérieur 457. Veaux d’engraissement : femelles normandes 70 à 90, taupes et souris 150, 200, tout venant inférieurs 60 à 70, petits frisons 80 à 85, bons 95 à 105, supérieurs 110 à 120, mâles normands moyens et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 205, supérieurs 210 à 220, croisés charolais et limousins 210, 240 et 270. Ovins : 51 - brebis de réforme 30 à 36, bonnes 38 à 48, agneaux de boucherie moyens 75 à 85, plus lourds 90 et 95, sup 100 soit le kg net de viande 4,60 à 4,90 e. Béliers de réforme convenables 80, 90. Porcelets : 40/45 kg 82 à 85 euros. Plants de pommiers greffés à couteau 23, greffés hautes tiges à cidre 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, plants de pommiers hautes tiges à cidre 15. Mardi 3 février Effectif total : 108 animaux dont 85 veaux, 23 ovins. Tendance : apport limité étant donné les conditions climatiques. Cours reconduits en veaux de toutes races. En frisons, transactions plus discutées suivant qualité. Ovins : peu d’acheteurs, vente calme aux prix habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 90 à 105, bons 115 à 120, supérieurs 130, 140, races normandes mâles bien conformés 206 à 213, choisis de 1ère qualité 230 à 250, sujets racés ou d’avenir 267 à 274. Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 442 à 457, supérieurs extra 518. Bleus Belges : mâles très convenables 396 à 427. Veaux d’engraissement : femelles normandes 70 à 90, femelles limousines 70 à 80, taupes et souris 150, 180, 220, tout venant inférieurs 50, 60 à 70, petits frisons 85 à 95, bons 100 à 115, supérieurs 120 à 130, mâles normands moyens et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 200, supérieurs 210 à 220, croisés charolais et limousins 210, 240 et 270. Ovins :58 - brebis de réforme moyennes 30 à 35, bonnes 36 à 48, agneaux de boucherie moyens 70 à 85, plus lourds 90 et 95, sup 100 soit le kg net de viande 4,60 à 4,90 e. Béliers de réforme convenables 80, 90. Plants de pommiers greffés à couteau 23, greffés hautes tiges à cidre 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, plants de pommiers hautes tiges à cidre 15.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité