Aller au contenu principal
Font Size

SOURDEVAL - JANVIER 2009

Mardi 27 janvier Effectif total : 148 animaux dont 75 veaux, 58 ovins et 15 porcelets. Tendance : apport très insuffisant pour la demande. Les frisons sont recherchés, hausse de 20 à 25 euros en bons sujets. Pas d’extra en autres races. Cours maintenus en veaux convenables, catastrophiques en maigreux. Ovins : tarifs reconduits. Porcelets : quelques ventes. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 110 à 115, bons 120 à 130, 140, supérieurs 150, 160, exception 200, races normandes mâles bien conformés 213 à 230, choisis de 1ère qualité 240 à 250,260, sujets racés ou d’avenir 274. Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 366 à 380 et 427, femelles moyennes 305 à 335. Souris mâle 412. Bleus Belges : mâles 1 convenable 457. Veaux d’engraissement : femelles normandes 70 à 90, femelles limousines 70 à 80, taupes et souris 150, 180, 200, tout venant maigreux 50, 60 à 70, petits frisons 95 à 110, bons 115 à 125, supérieurs 130 à 140, mâles normands moyens et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 200, supérieurs 210 à 220, croisés charolais et limousins 210, 240 et 270. Ovins :58 - brebis de réforme moyennes 30 à 35, bonnes 36 à 46, agneaux de boucherie moyens 70 à 85, plus lourds 90 et 95, sup 100 soit le kg net de viande 4,60 à 5 e. Béliers de réforme convenables 80, 90. Porcelets : 15 - 40/45 kg 80 à 84 euros. Plants de pommiers greffés à couteau 23, greffés hautes tiges à cidre 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, plants de pommiers hautes tiges à cidre 15. Mardi 20 janvier Effectif total : 193 animaux dont 118 veaux, 65 ovins et 10 porcelets. Tendance : bonne activité commerciale en veaux. Apport insuffisant pour la demande. Prix soutenus pour les meilleurs sujets et reconduits en toutes catégories. Ovins : marché actif et bonne demande. Porcelets : peu de transactions. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaire 90 à 95, bons 105 à 110, 120, 125, exception 130, races normandes mâles bien conformés 213 à 230, choisis de 1ère qualité 240 à 250, sujets racés ou d’avenir 274. Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 366 à 380, supérieurs extra 457, femelles moyennes 274, 290 et 305. Bleus Belges : mâles petits 320 à 350, 1 extra sup à 530. Veaux d’engraissement : tout venant 60 à 70, convenables 90 à 100, taupes et souris 150, 190 et 220, petits frisons 85 à 100, bons 105 à 115, supérieurs 120 à 125, mâles normands et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 200, supérieurs 210 à 220, croisés charolais et limousins 210, 240 et 260. Ovins : 65 - brebis de réforme moyennes 30 à 36, bonnes 38 à 48, agneaux de boucherie moyens 70 à 85, plus lourds 90 et 95, sup 100 soit le kg net de viande 4,60 à 5 e. Béliers de réforme convenables 80, 90, sup 95. Porcelets : 40/45 kg 80 à 84 euros. Plants de pommiers greffés à couteau 23, greffés hautes tiges à cidre 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, hautes tiges 15. Mardi 13 janvier Effectif total : 185 animaux dont 103 veaux, 82 ovins. Tendance : marché calme avec un recul de dix euros en toutes catégories. Cours normaux en sujets supérieurs. Vente complète. Ovins : bonne demande, transactions faciles en moutons de boucherie à des prix soutenus. Veaux d’élevage : frisons mâles 90 à 95, bons 105 à 115, 125, sup 130, races normandes mâles bien conformés 220 à 244, choisis de 1ère qualité 255 à 265, 274. Croisés charolais mâles moyens 350 à 365, bien conformés 381 à 396, 427, supérieurs 488, femelles ordinaires 351 et 366 et 1 supérieure 427. Croisés limousins mâle très bon 427. Bleus Belges : mâle 2 très bons 480 et 488, femelles 2 supérieures 442 à 473. Veaux d’engraissement : tout venant 95 à 105 et 115, taupes et souris 150, 190 et 220, petits frisons 85 à 95, bons 100 à 110, supérieurs 115 à 120, mâles normands et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 200, supérieurs 210 à 220, croisés charolais et limousins 210, 235 et 260. Ovins : 82 - brebis de réforme moyennes 30 à 36, bonnes 38 à 46, supérieures de 48 à 55, gerces 90 à 92, agneaux de boucherie moyens 70 à 85, plus lourds 90 et 95 soit le kg net de viande 4,60 à 5 e. Béliers de réforme convenables 80, 90. Plants de pommiers greffés à couteau 23, plants de pommiers à cidre 10 à 12, hautes tiges 15 et hautes tiges greffés 20. Mardi 6 janvier Effectif total : 163 animaux dont 128 veaux, 35 ovins. Tendance : bonne ambiance commerciale, de nombreux visiteurs au 1er marché aux veaux de l’année avec dégustation du vin chaud traditionnel. Apport trop faible en veaux de qualité. Bonne demande avec de bonnes transactions (+ de 10 euros par sujet). Ovins : effectif très insuffisant pour la demande, négoce facile à des prix soutenus. Veaux d’élevage : frisons mâles 90 à 95, bons 105 à 115, 125, sup 130 à 135, Holstein 160 à 170, races normandes mâles bien conformés 220 à 236, choisis de 1ère qualité 244 à 260, 282. Croisés charolais mâles moyens 350 à 366, bien conformés 381 à 396, femelles ordinaires 343 à 351 et 366. Croisés limousins normand mâle bon 400, taupes mâles 274 à 305, souris mâle 366. Bleus Belges : mâle petits 335 à 351, 1 supérieur extra 579. Veaux d’engraissement : tout venant 100 à 110 et 120, taupes et souris 150, 180 et 210, petits frisons 90 à 100, bons 105 à 120, supérieurs 125 à 130, mâles normands et divers croisés 180 à 190, convenables 200 à 210, supérieurs 215 à 225, croisés charolais et limousins 210, 235 et 260. Ovins : 35 - brebis de réforme moyennes 30 à 35, bonnes 38 à 46, supérieures de 48 à 55, gerces 90 à 92, agneaux de boucherie moyens 70 à 85, plus lourds 90 et 95 soit le kg net de viande 4,60 à 5 e. Béliers de réforme convenables 80, 90, sup 100 à 110.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité