Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

SOURDEVAL - JUILLET 2008

Mardi 29 juillet Effectif total : 338 animaux dont 135 veaux, 178 ovins, 25 porcelets. Veaux : présentation d’un bon effectif. Cependant, marché morose, transactions lentes. Baisse de 10 à 15 euros en toutes races. Peu de demande en sujets inférieurs, de la relève. Ovins : bon apport, cours tout juste maintenus en toutes catégories. Porcelets : bon commerce aux cours habituels. Veaux d’élevage : femmes frisonnes 1 supérieure à 160, frisons mâles inférieurs 80 à 90, bons 100, 110, 115, sup 120 à 125, races normandes femelle 1 très belle à 210, mâles bien conformés 190, 200, 215, choisis de 1ère qualité 230 à 244, 260, sujets racés ou d’avenir exception 267. Croisés charolais mâles moyens 350 à 366, bien conformés 380 à 396, 412, supérieurs 473, femelles bonnes 335, 350 à 380, 2 sup à 412. Bleus Belges : mâles bons à 427, 1 sup 434. Veaux d’engraissement : tout venant 70-85 à 100 , petits frisons 75 à 95, bons 100 à 105, supérieurs 110 à 120, mâles normands et divers croisés 180 à 190, convenables 195 à 200, supérieurs 205 à 215. Croisés charolais 250, 270 e. Taupes bonnes 150. Ovins : 178 - brebis de réforme 30 à 46, sup. de 50 à 55, petites gerces : 60 à 65, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-85-90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,70 e . Béliers de reproduction 110, 115 à 120. Porcelets : 33 à 35 kg 80 à 85. Mardi 22 juillet Effectif total : 279 animaux dont 131 veaux, 148 ovins. Veaux : bonne activité commerciale avec un apport de croisés charolais de qualité. Cours maintenus en sujets supérieurs - moins value frisons et prix à peine reconduits en race normande. Ovins : bonne demande, offre importante de brebis de réforme. Cours soutenus en toutes catégories. Veaux d’élevage : femmes frisonnes 1 supérieure à 190, frisons mâles moyens 120 à 130, bons 135, 145, sup 150, races normandes mâles bien conformés 230, 250, choisis de 1ère qualité 260 à 275, sujets racés ou d’avenir exception 300. Croisés charolais mâles moyens 350 à 366, bien conformés 380 à 395, supérieurs 427, 442, 457, extra d’exception 600, femelles bonnes 350 à 366, 380, sup 412. Croisés limousins mâles convenables 365 à 380. Bleus Belges : mâles convenables 350, sup 410. Veaux d’engraissement : tout venant 100-110 à 120 , petits frisons 120 à 130, bons 135 à 140, supérieurs 145 à 150, mâles normands et divers croisés 195 à 205, convenables 210 à 220, supérieurs 225 à 235. Croisés charolais 255, 280 e. Ovins : 148 - brebis de réforme 30 à 46, sup. de 50 à 56, Gerces petites : 75, agneaux de boucherie petits 70 à 80, plus gros 82-85-90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,70 e . Béliers de reproduction 120, 125 à 137. Mardi 1 juillet Effectif total : 197 animaux dont 116 veaux, 66 ovins, 15 porcelets. Veaux : apports réguliers, bonne demande à des cours reconduits, légère moins value en frisons. Ovins : prix habituels, offre de béliers de reproduction. Porcelets : bonne vente. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 145, 160, bons 165, 175, sup 180 à 190, races normandes femelles 190, 198 et 213, 1 exception 300, mâles bien conformés 230, 244, 260, choisis de 1ère qualité 274 à 290. Croisés charolais mâles moyens 350 à 366, bien conformés 396 à 412, supérieurs 420, femelles bonnes 358 à 373, 380, 1 extra 457. Croisés limousins mâles bons 358, 366. Bleus Belges mâles bons 396, 412, 1 sup extra 495, femelles 1 très bonne 419. Veaux d’engraissement : tout venant 110 à 120 et 125, petits frisons 135 à 145, bons 150 à 170, supérieurs 175 à 185, mâles normands et divers croisés 200 à 210, convenables 215 à 230, supérieurs 235 à 250. Croisés charolais 260, 280 e. Ovins : 66 - brebis de réforme 30 à 46, sup. de 50 à 55, agneaux de boucherie 80 à 85 à 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,70 e suivant le poids, béliers de reproduction 115 à 120. Porcelets : 35 kg 40, 42 kg 85 à 90.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité