Aller au contenu principal

SOURDEVAL - OCTOBRE 2008

Mardi 28 octobre Effectif total : 221 animaux dont 86 veaux, 89 ovins, 31 porcelets, 22 broutards et 3 chevaux. Tendance : marché calme pour la St Crépin, faible apport en veaux. Cours maintenus pour les bons sujets, quelques prix d’exception en veaux supérieurs. Ovins : prix et négoce habituels. Porcelets : quelques transactions. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 75, 80, bons 90, 95, 100, sup 105 à 110, races normandes mâles bien conformés 200 à 206, choisis de 1ère qualité 213 à 230, 244. Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 366 à 380, 396, femelles bonnes 335 à 351. Croisés Limousins mâles : 1 supérieur à 420. Bleus Belges : femelles 1 extra d’exception 610. Veaux d’engraissement : tout venant 70 à 80 et 90, taupes et souris 150 à 175 et 200, petits frisons 60 à 70, bons 80 à 90, supérieurs 95 à 100, mâles normands et divers croisés 160 à 170, convenables 180 à 190, supérieurs 195 à 205. Croisés charolais 250 à 270 et 290 Ovins : 89 - brebis de réforme moyennes 30 à 38, bonnes 40 à 46, sup. de 47 à 55, agneaux d’herbage 40 à 55, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 80-85 et 90 soit le kg net de viande 4,40 à 4,80 e. Porcelets : 21 - 40-42 kg 80 à 82, 45 kg 84. Bovins : les broutards croisés charolais mâles étaient présentés de 838,50 à 869, les femelels de 716,50 à 762,25. Chevaux : les 3 cobs sont invendus. Mardi 21 octobre Effectif total : 182 animaux dont 104 veaux, 78 ovins. Tendance : commerce plus actif en veaux, offre en nombre de croisés Bleus Belges. Plus value de 10 à 15 euros sur les frisons. Prix maintenus dans les autres races. Ovins : bonnes transactions à des cours soutenus. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 70, 80, bons 90, 100, sup 110, races normandes mâles bien conformés 198 à 206, choisis de 1ère qualité 213 à 230, 240. Croisés charolais mâles moyens 335 à 350, bien conformés 381 à 396, supérieurs 457, femelles bonnes 35 à 351. Taupes mâles 320. Bleus Belges : mâles convenables 366 à 381, bons 396 et 412, femelles bonnes 366 à 396. Veaux d’engraissement : tout venant 70 à 80 et 90, taupes et souris 150 à 175 et 200, petits frisons 60 à 70, bons 80 à 90, supérieurs 95 à 100, mâles normands et divers croisés 160 à 170, convenables 180 à 190, supérieurs 195 à 200. Croisés charolais 250 à 270 et 290 Ovins : 78 - brebis de réforme moyennes 30 à 38, bonnes 40 à 46, sup. de 47 à 55, agneaux d’herbage 40 à 55, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-85 et 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,80 e. La foire St Crépin aura lieu mardi 28 octobre avec la présentation d’un lot de broutards croisés charolais. Mardi 14 septembre Effectif total : 186 animaux dont 99 veaux, 75 ovins et 12 porcelets. Tendance : présentation d’un effectif moindre étant donné les travaux d’ensilage. Les sujets croisés de qualité ont la côte. Offre plus importante en bleus belges. Ovins : bonnes transactions. Porcelets : demande habituelle. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 60, 65, bons 75, 80, sup 85 à 90, races normandes mâles bien conformés 200 à 206, choisis de 1ère qualité 213 à 229, 244, sujets racés ou d’avenir peu 274. Croisés charolais mâles moyens 335 à 351, bien conformés 366 à 381, supérieurs exception à 419, femelles bonnes 351 à 366. Souris mâle 381. Bleus Belges : mâle bons 381, 396 et 412, sup 457, 473 à 480, femelles bonnes 366 à 381. Veaux d’engraissement : tout venant 60, 70 à 80, taupes et souris 150 à 170 et 180, petits frisons 50 à 60, bons 65 à 70, supérieurs 75 à 85, mâles normands et divers croisés 165 à 175, convenables 185 à 195, supérieurs 200 à 206. Croisés limousins et charolais 250 à 265 et 280 Ovins : 75 - brebis de réforme moyennes 30 à 38, bonnes 42 à 46, sup. de 48 à 55, agneaux d’herbage 40 à 55, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-85 et 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,80 e. Porcelets : 38 à 42 kg 80 à 82, 45 kg 84 euros. Mardi 7 septembre Effectif total : 255 animaux dont 112 veaux, 128 ovins et 15 porcelets. Tendance : commerce habituel, offre moindre en nombre (travaux d’ensilage). Cours à peine reconduits en normands, les veaux croisés en supérieurs sont bien côtés. Ovins : transactions courantes et offre d’agneaux d’herbage. Porcelets : quelques ventes. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 60, 65, bons 70, 80, sup 85 à 90, races normandes mâles bien conformés 200 à 205, choisis de 1ère qualité 213 à 229, 236, sujets racés ou d’avenir extra 244 à 252. Croisés charolais mâles moyens 328 à 351, bien conformés 366 à 381, supérieurs exception à 427. Bleus Belges : mâle bons 412 à 427, 1 exception extra 534. Veaux d’engraissement : tout venant 55, 65 à 80, taupes et souris 150 à 170 et 180, petits frisons 50 à 60, bons 65 à 70, supérieurs 75 à 85, mâles normands et divers croisés 165 à 175, convenables 185 à 195, supérieurs 200 à 205. Croisés limousins et charolais 250 à 265 et 280 Ovins : 128 - brebis de réforme moyennes 30 à 38, bonnes 40 à 48, sup. de 50 à 55, agneaux d’herbage 40 à 55, agneaux de boucherie petits 65 à 80, plus gros 82-85 et 90 soit le kg net de viande 4,50 à 4,75 e. Béliers de reproduction suivant qualité moyens 80 à 90, sup 95 à 100, extra 110. Porcelets : 38 à 42 kg 80 à 82, 45 kg 84 euros.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
La nouvelle équipe de JA 61
La restauration collective épluchée en AG
Vendredi 25 septembre, les Jeunes agriculteurs étaient réunis en assemblée générale à Montabard. La nouvelle équipe avait choisi…
Publicité