Aller au contenu principal

SOURDEVAL - SEPTEMBRE 2007

Mardi 25 septembre Effectif total : 354 animaux dont 180 veaux, 162 ovins et 12 porcelets. Veaux : bon apport, offre plus dense en frisons. Transactions difficiles à des cours toujours en baisse. Marché lent à des prix très discutés. Ovins : bonne ambiance commerciale aux prix habituels bien maintenus. Porcelets : quelques ventes aux cours inchangés. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 107 à 114, bons de 130 à 137. Races normandes femelles convenables 183 à 191, sup 198 e, mâles moyens 236 à 244, bien conformés 252 à 259 e, exception 267. Croisés charolais mâles moyens 335 à 351, bien conformés 366 à 381, 396, sup 1 exception 427, femelles bonnes 335 à 351. Croisés limousins mâles ordinaires 282 à 305, femelles moyennes 274 à 290 e. Bleus Belges mâles ordinaires 351, bons 396 e Veaux d’engraissement : tout venant 70 à 80 à 95, petits frisons 80 à 100, bons 107 à 122, supérieurs : 130 à 137, mâles normands moyens 183 à 190, convenables 200 à 220, supérieurs 229 à 236 e. Taupes , souris croisés 183 et 198. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53, 55, sup 61, gerces de garde 91 à 107 et extra 122, moutons de boucherie 76, 84, lourds 86, 91 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,80 et en légers jusqu’à 5,50 e. Béliers de garde 99, bons 107 à 122, sup 130, jeunes moutons d’herbage 38 et 46. Porcelets : 35/40 kg 82, 45 kg 85. Mardi 18 septembre Effectif total : 455 animaux dont 181 veaux, 259 ovins et 15 porcelets. Veaux : bonne demande, marché actif malgré une baisse des cours de 15 à 20 euros en toutes catégories. Transactions rapides pour les bons sujets d’élevage. Belle présentation de croisés charolais de qualité. Foire aux ovins : bonne ambiance commerciale et bel effectif de qualité. Cours bien maintenus en gerces et en béliers de reproduction ainsi qu’en moutons de boucherie. Veaux d’élevage : frisons mâles ordinaires 114, bons de 130 à 137, sup 152 à 160, pour taurillons d’élevage 175. Races normandes femelles convenables 183 à 191, sup 198 e, mâles moyens 244, conveanbles 252 à 259 e, choisis de première qualité 267, 274. Croisés charolais mâles moyens 335 à 351, bien conformés 366 à 381, sup 396 à 412, extra exception à 465, femelles ordinaires 297 à 305, bonnes 320 à 335, sup 366 à 381, 1 excep à 419. Croisés limousins mâles moyens 282 à 305, bons 335 à 351, femelles moyennes 274 à 290, souris mâle 305, femelle 290 e. Bleus Belges bonne conformation 381 à 404, sup 419, femelles moyennes 351 à 366, taupe mâle 244 e Veaux d’engraissement : tout venant 76 à 91 à 107, petits frisons 107 à 114, bons 122 à 145, supérieurs : 152, 160, mâles normands moyens 190 à 206, convenables 213 à 229, supérieurs 236 à 244 e. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53, 55, sup 61 à 69, gerces de reproduction 91 à 107, sup 110 à 120, extra 122, moutons de boucherie 76, 84, lourds 85, 91 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,80 et en légers jusqu’à 5,50 e. Béliers de garde 99, bons 107 à 122, sup 130, jeunes moutons d’herbage 38 et 46. Porcelets : 35/40 kg 82, 45 kg 85. Mardi 11 septembre Effectif total : 493 animaux dont 216 veaux, 253 ovins et 24 porcelets. Veaux : offre plus importante à des cours juste maintenus en toutes catégories. Présentation de sujets communs en croisés et d’extra en normands. Ovins : demande active en béliers de garde et en brebis de réforme à des cours soutenus. Maintien des prix en moutons de boucherie. Porcelets : cours habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles 122 à 137, bons de 152 à 160, exp 168. Races normandes femelles bonnes conformation 198 à 206 e, sup 213. Mâles ordinaires 259 à 274 e, choisis de première qualité 282, 290, sujets racés ou d’avenir sup extra 297 à 305. Croisés charolais mâles moyens 343 à 351, 366, bien conformés 381 à 396, femelles ordinaires 297 à 305, bonnes 320 à 335. Croisés limousins mâles ordinaires 396, bons 412 à 427, sup 457, femelles bonnes 381 à 396 e. Bleus Belges mâles ordinaires 396, bons 412, 427, sup 457, femelles bonnes 381 à 396 e Veaux d’engraissement : tout venant 91 à 107 à 122, petits frisons 122 à 137, bons 145 à 152, supérieurs : 160, 168, mâles normands moyens 206 à 230, convenables 235 à 245, supérieurs 250 à 260 e. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53, sup 61 à 69, gerces de garde 91 à 107, moutons de boucherie 76, 84, lourds 85, 91 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,80 e. Béliers de garde 99, bons 107 à 122, sup 130, jeunes moutons d’herbage 38 et 46. Porcelets : 40 kg 82, 45 kg 85. Mardi 4 septembre Effectif total : 418 animaux dont 177 veaux, 217 ovins et 24 porcelets. Veaux : marché actif, bonne demande, cours bien reconduits, légère hausse en frisons. Ovins : cours maintenus, bonne vente. Nombreuses transactions en brebis de réforme, en béliers et en gerces de reproduction. Bon effectif. Veaux d’élevage : frisons mâles bons de 145 à 152, sup 168 à 175. Races normandes femelles bonnes conformation 198 à 206 e, sup 213. Mâles bien conformés 259 à 267 e, choisis de première qualité 274, 282, 290. Croisés charolais mâles moyens 396 à 404, bien conformés 412 à 427, Supérieurs 442, 457, 5 sujets charolais pure race à 473, femelles ordinaires 366 à 381, bonnes 396. Croisés limousins mâles bonne conformation 335, 351, taupes mâles à 290, femelles à 267, femelles moyennes 274, 290 et 305 e. Bleus Belges mâles bons 412, 427, souris mâle très bon 427, femelles bonnes 396, 412, 427, sup exception 488 e Veaux d’engraissement : tout venant 99 à 107 à 122, petits frisons 122 à 145, bons 152 à 160, supérieurs : 168, 175, mâles normands moyens 198 à 225, convenables 229 à 244, supérieurs 252 à 259 e. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53, sup 61 à 69, extra 73, gerces de reproduction 91 à 107, sup 114, moutons de boucherie 76, 84, lourds 86, 91 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,80 e. Béliers de garde 91 à 99, bons 107 à 122, sup 130 à 137, jeunes moutons d’herbage 38 et 46. Porcelets : 40-45 kg 76 à 82 suivant grosseur.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité