Aller au contenu principal

Prévention
Sous les lignes, prudence : restons à distance

ERDF et RTE renouvellent leurs conseils de prudence pour préserver la sécurité des personnes exerçant des activités à proximité des lignes électriques. Même sans contact direct avec une ligne, un arc électrique peut se former et il y a alors danger car risque de brûlure et d’électrocution. Pour cette raison, il ne faut pas s’approcher de trop près d’une ligne électrique. Il ne faut pas non plus approcher un objet, quel qu’il soit, trop près d’une ligne.

.
.
© DR

Cette campagne de prévention s'appuie notamment sur une mascotte, Wattson, qui incarne le message : "Sous les lignes, prudence : restons à distance".
Elle rappelle les conseils de sécurité à suivre aux agriculteurs, qui sont les premiers concernés dans les cas de circulation d’engins de grande hauteur, de manutention d’objets encombrants de traitement aérien des cultures, de déchargement avec des bennes de grand gabarit, de stockage, d’élagage et d’abattage à proximité des lignes électriques.
Dans tous les cas :
-        L’exploitant agricole doit veiller, dans la mesure du possible, à être accompagné lorsqu’il manœuvre sous une ligne avec des engins de grande hauteur,
-        Ne pas rehausser un terrain sous une ligne
-        Ne jamais stocker de matériel ou de produits agricoles sous une ligne,
-        Mettre à la terre les parties métalliques des silos, hangars provisoires et appareils de levage,
-        Ne pas installer et ne pas déplacer sans précaution le matériel d'arrosage sous les lignes,
-        Manipuler les tuyaux en position horizontale et loin des lignes
-        Ne jamais toucher un objet en contact avec une ligne électrique,
-        Ne jamais toucher une branche tombée sur une ligne
-        Ne pas faire de brûlage sous les lignes.

Pour les travaux non agricoles, ERDF et RTE rappellent qu’il est indispensable que l’exploitant agricole rédige une Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT) avant le début du  chantier. Il devra respecter les mesures de sécurité qui lui seront données en réponse à sa DICT. Pour connaître l’adresse des exploitants à contacter : www.protys.fr.

 

Et pour l’élagage de la végétation aux abords des lignes électriques ?
Rappelons que l’élagage  aux abords des lignes électriques est nécessaire pour assurer la sécurité des personnes et des biens.

Pour plus d’informations, ERDF et RTE vous invitent à consulter le site internet dédié :

www.sousleslignes-prudence.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
RecyOuest monte son usine à Argentan
Après sept ans d’existence, la startup normande a pu poser la première pierre de son usine de recyclage de ficelles et de filets…
Publicité